Accueil > Pages de membres > Mésini Béatrice

Mésini Béatrice

Béatrice Mesini, TELEMMe (AMU-CNRS)

Chargée de recherche



Coordination d'axe(s) ou de groupe(s) :

Groupe(s) :

Participation au(x) projet(s) :


Champs de recherche

  • Migrations et mobilités circulaires de travail dans l’agriculture
  • Aménagement durable des territoires méditerranéens
  • Alternatives rurales et luttes paysannes
  • Résistances à l’exclusion, actions et mobilisations collectives, forums sociaux.


Cursus

  • 1985 Licence en Droit, option Droit public, Université de Paris I.
  • 1986 Maîtrise en Science Politique, 1986, option  » Relations internationales « , Université de Paris I. Mémoire de maîtrise sur Le degré de réalité d’un groupe social : les chômeurs,  Paris I-Sorbonne. Sous la direction de M. Salamson.
  • 1987 DEA d’études politiques, La dynamique sociale d’une population marginale : les chômeurs, Faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille III. Sous la direction de J. Benz.
  • 1991 Thèse de Science Politique, De l’indigent au  » Rmiste « . La mise en place du Revenu Minimum d’Insertion. à Salon-de-Provence , Faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille III. Sous la direction de Charles Cadoux. Mention très honorable et félicitations du jury.


Sujet de thèse

De l’indigent au  » Rmiste « . La mise en place du Revenu Minimum d’Insertion. à Salon-de-Provence


Responsabilités administratives

Elue des chercheurs au Conseil de laboratoire de l’UMR depuis 2004.


Contrats de recherche

  1. Projets internationaux

2017-2018 Projet européen Aliseicoop « Immigrants & Integration. Is for many just a mirage ? », Asylum, Migration and Integration Fund (AMIF), dir. Carla Barbarella. Le Projet a pour objectif de partager, tester et transférer des modèles d’intégration mis en œuvre dans les différents pays participants en faveur de la population des migrants. Pour ce faire, il s’engagera dans une analyse qui permette, de donner une évaluation correcte de l’aspect « virtuel » de certains parcours, et aussi, de prendre acte des facteurs qui très souvent ont entravé la cohésion sociale et la pleine citoyenneté. À partir de cette double analyse, le projet vise à identifier des éléments et des parcours qui puissent mettre en oeuvre des modèles non seulement socialement inclusifs, mais également pleinement respectueux des diversités culturelles.

Projet européen H2020 Twinning « SfaxForward ». Dans le contexte d’une la Tunisie en proie à de profondes transformations sociale, politique et économique, le projet renforce les capacités d’un centre universitaire innovant en matière de patrimoine culturel, porté par la Maison maghrébine des sciences humaines et sociales (MdMSH) de l’Université de Sfax. SfaxForward postule que le patrimoine matériel et immatériel peut jouer un rôle central dans la transformation et le développement du territoire sud- tunisien. Le projet, qui inclut des questions touchant à l’inclusion sociale et aux migrations, à la gestion des patrimoines archéologique et environnemental, aux processus de décentralisation de l’État et de l’organisation de la société civile, se fixe plusieurs objectifs : mettre en place des activités scientifiques et des transferts de compétences pour renforcer les capacités de la MdMSH Sfax, former une nouvelle génération de chercheurs spécialistes du patrimoine, sensibiliser la société et les autorités tunisiennes à leur patrimoine matériel et immatériel, consolider le Réseau des Maisons des Sciences de l’Homme en l’ouvrant à un pays tiers. Le projet implique cinq laboratoires de la MMSH (CCJ, IDEMEC, TELEMMe, LAMES, USR MMSH), le CNRS et quatre universités (AMU, Univ. Côte d’Azur, Univ. Libre de Bruxelles, Sfax). Budget 799,787 euros.

 

  1. Projets nationaux

2014-2018 – Projet ANR « L’Effort environnemental comme Inégalité : Justice et Iniquité au nom de l’Environnement » EFFIJIE, coordonné par Candau Jacqueline et Deldrève Valérie, Programme ANR « Sociétés, changements climatiques et environnementaux », édition 2013, retenu sur 48 mois, porté par l’IRSTEA, en collaboration avec l’UR ADBX, LPED, l’UMR TELEMME (coordonné par Anne Cadoret, Béatrice Mésini, Xavier Daumalin), GREThA, CURAPS, CERTOP, UR DTGR, METAFORT. Le projet avait pour ambition d’identifier une forme d’inégalité environnementale qui n’est pas conceptualisée à ce jour : l’effort environnemental. Dans ce but, trois tâches vont être articulées : 1. Caractériser la répartition de l’effort environnemental requis par les parcs nationaux ; 2. Qualifier la dimension subjective des inégalités générées, selon quels principes de justice ? ; 3. Comprendre par quels processus, et avec quelles interactions à l’échelle des territoires, l’action publique environnementale renforce ou diminue les inégalités observées. Cette tâche met en oeuvre une étroite interdisciplinarité tant les processus en jeu sont complexes (définition des zonages, accès aux scènes de décision, interactions entre politiques environnementales et politiques d’aménagement, politiques sectorielles). Montant du financement : 619 673 euros. L’étude que j’ai conduite dans les Cévennes et en Lozère (Anduze et Bonnevaux) s’est centrée sur « l’habitat communautaire des espèces », en décrivant la morphologie de l’habitat et l’adaptation des habitants dans leurs environnements, localisés en marge et aux confins des espaces habités (sols miniers, friches (im)mobilières, terrains vacants, milieux refermés).

 

2018-2020 – Projet « BâtiAlim. Expérimentations pour une gestion durable du bâti alimentaire », coord. par Brigitte Nougarèdes (INRA-UMR Innovation 0951), programme Agro-écologie de la Fondation de France. Partenaires : INRA MR Innovation 0951 Montpellier, l’École Nationale d’Architecture de Montpellier UMR TELEMMe 7303, Université UMR 6590 ESO, Université Paris 10 UMR 7218 LAVUE, UMR 1048 SADAPT, Syndicat de Développement Local du Pays Cœur d’Hérault, Fédération Départementale des Centres d’Initiative pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural du Gard, Association Filière paysanne. Financeurs FdF et Fondation Carasso, 113 000 euros obtenus. Ce projet de recherche-action explore le concept de bâti alimentaire , afin de trouver des solutions concrètes pour permettre une gestion durable de ce bâti. Il postule que le développement de systèmes alimentaires alternatifs, tels les systèmes alimentaires territorialisés (SALT), induit de nouveaux besoins en bâtiments : nouveaux bâtiments d’exploitation (ou la reconfiguration) mais également lieux de vente, lieux de transformation (légumeries, conserveries) ou encore lieux de logistique. Ces besoins peuvent être comblés soit par des constructions nouvelles conduisant à la consommation des terres agricoles, soit par la réhabilitation, la mutualisation ou la multifonctionnalité de bâtiments existants. Le projet vise à accompagner trois acteurs engagés dans le développement de SALT pour qu’ils puissent développer et gérer de façon durable le bâti nécessaire au développement des SALT sur leurs propres terrains d’action. Ces acteurs sont : le Pays Cœur d’Hérault qui regroupe 77 communes dans l’Hérault, et s’est engagé, depuis 2011 dans le développement des circuits courts alimentaires, l’association Filière paysanne qui met en relation des acteurs de l’offre et de la demande alimentaire dans les Bouches du Rhône et la Fédération départementale des CIVAM du Gard qui accompagne des exploitations engagées dans des SALT.

 

  1. Projets régionaux

2018-2019 – Projet Région PACA « PICTURE I. T. Analyse socio-historique du territoire industrialo-portuaire de Fos. Regards croisés sur l’œuvre photographique de Jacques Windenberger ». Partenaires : Telemme, IRSTEA. Montant obtenu 14 500. Le projet visait à valoriser un fonds photographique par le recours à un outil numérique en ligne collaboratif et bilingue (franco-anglais), destiné à faciliter l’accès des chercheurs et des enseignants aux 2 183 diapositives que ce photographe documentaire indépendant a prises dans les années 1970 sur la construction du port de Fos, troisième site portuaire de Marseille après les bassins du XIXe siècle (de la Joliette à l’Estaque) et ceux de Lavéra. Destiné à alimenter de façon dynamique un Mur d’images interactif, cet outil sera conçu à partir d’une description archivistique et scientifique du fonds élaborée par une équipe associant spécialistes des outils numériques, archivistes, historiens, géographes et sociologues, financement de la Région PACA d’un montant de 14 565 euros.

2018-2019 – Projet Région PACA, « Caractérisation des dynamiques du développement économique territorial en région Provence-Alpes-Côte d’Azur ». Partenaire CERIC-UMR DICE 7318, Telemme-UMR 7303, Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale, Laboratoire interdisciplinaire en urbanisme EA 889, Laboratoire Chimie Environnement UMR 7376, ADEF EA 4671, École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille : 70 113 euros, obtenu. Il s’agissait de comprendre et analyser les nouvelles dynamiques économiques territoriales, au travers de multiples initiatives relevant des économies de proximité, circulaire et numérique et de leurs interactions. Ces travaux ont permis de dresser une cartographie régionale de 400 initiatives économiques territoriales (sous forme d’un mur d’images réalisé avec Eric Carroll (informaticien TELEMMe), puis de réaliser une vingtaine d’études de cas emblématiques des trois types d’économies, afin d’aboutir à une caractérisation fine des mécanismes de coopération, dispositifs et outils de gouvernance à mettre en œuvre pour une « politique du circuit économique territorialisé ». Comité de Pilotage, lancement du projet région CIRCE, Hôtel de Région, Marseille, 11 janvier 2018.

 

Projet BâtiMouv Expérimenter la réversibilité des constructions pour une gestion durable du bâti alimentaire, porté par Brigitte NOUGAREDES, UMR Innovation 0951, INRAE. Ce programme de recherche, a été lauréat de l’AAP pré-maturation 2020 de la Région Occitanie-PyrénéesMéditerranée. Afin d’apporter la preuve du concept, le projet a pour objet d’expérimenter la réversibilité des constructions pour une gestion durable du bâti alimentaire. Il permettra de construire et de tester des prototypes expérimentaux qui répondent aux besoins en bâtiments de stockage de maraîchers en cours d’installation et en bâtiments de transformation de végétaux pour des micro‐fermes en maraîchage. Présentation des prototypes : à Lodève dans l’Hérault, deux prototypes associant chacun un local de stockage de matériel, une chambre climatisée autonome pour la conservation des légumes et un auvent pour la vente, à Genolhac dans le Gard : un atelier de transformation de végétaux, INRAE, Montpellier, novembre 2021. En ligne, https://vimeo.com/649541955

 

Projet Recherche & Société du LabexMed, co-production science-société d’un « Livre blanc sur les conditions d’accueil des demandeurs d’asile à Marseille », porté par l’Observatoire Asile regroupant une vingtaine d’associations, coord. par B. Mésini en collaboration Laurence Pillant et Assaf Dahdah (docteurs de l’UMR Telemme), montant obtenu 2000 euros, mai 2018.

 

Projet sur l’intermédiation de main d’œuvre en agriculture, porté par Groupe de travail « migration » de La Via Campesina Europe, qui a bénéficié d’un financement de la fondation Guerrilla foundation (3 000 euros), avec pour objectif de construire une campagne européenne sur 3 axes : dispositifs gouvernementaux (OMI, contrat en origine, flussi…), intermédiation privée formelle (ETT, coopératives…) et systèmes d’intermédiation privée informelle (caporalato…).

 

Projet FINCA de l’Institut SoMuM, coordination avec Frédéric Décosse et Emmanuelle Hellio (LEST) du projet de l’institut Somum FINCA – Frontières, (Im)mobilisations et Néolibéralisme en temps de Covid dans l’Agriculture, partenaires LEST, TELEMME, Plate-forme universitaire des données d’AMU ~ PROGEDO, ESPACE Accueil Étrangers Aix-Marseille Université, 11 600 euros, 2020-2022. Dans un secteur agroalimentaire d’intérêt stratégique majeur en contexte de pandémie, l’édification de barrières spatiales et sanitaires en Europe a survisibilisé l’indispensable contribution de la main-d’oeuvre étrangère dans l’agriculture globalisée, en révélant la dépendance du secteur aux flux de travailleur·euse·s intra et extra-communautaires. Nous analyserons les variations et invariants dans l’emploi des étranger·ère·s, à différentes échelles spatiales (Bouches- du- Rhône/Huelva, Méditerranée, Europe) et temporelles, en privilégiant une double approche diachronique et synchronique des mutations de ces systèmes d’emploi (farm shopping). Nous croiserons différents types de sources : médiatiques, statistiques, biographiques et juridiques, collectées sur différents pas de temps, afin de mettre en lumière les dynamiques structurelles et conjoncturelles de l’emploi des étranger·ère·s sur les terrains d’enquêtes.

4. Avant 2014

  • 1995-1999. Contrat de recherche avec le Patrimoine ethnologique, Ministère de la Culture sur Identités d’« exclus » programme « Lien social dans les périphéries urbaines », en collaboration avec Jean-Noël Pelen.
  • 1995-1999. Contrat de recherche CNRS sur les Modes de participation et processus d’exclusion, 1995-1999, en collaboration avec Jean-Noël Pelen (CNRS-Telemme), Jacques Guilhaumou (CNRS-ENS Lyon), André Donzel (CNRS- Lames), D. Duprez et M. Leclerc-Olive (IFRESI), A. Van Zanten (Observatoire sociologique du changement), Alain Morice (CNRS-Centre d’études africaines de l’EHESS) avec la participation de Dominique Schnapper.
  • 2006-2009. Contrat ANR Le travail des étrangers dans l’agriculture occidentale : construction européenne et évolution des modèles migratoires, a été coordonné en France (Sud et Ouest), en Espagne et en Roumanie, sous la direction de Swanie Potot (CNRS-Lames), en collaboration avec Frédéric Decosse EHESS Paris (doctorant), Bénédicte Michalon CNRS-ADES, Alain Morice CNRS-URMIS-Paris, Francesca Scrinzi maître de conférences à l’Université de Glasgow. Chercheurs associés : Bruno Lefebvre Professeur de Sociologie à Nantes, Annie Lamanthe CNRS-LEST, Aurélie Darpeix INRA (doctorante), Victor Rau CONICET / IIGG – UBA Université de Buenos Aires. Ce projet avait  pour objectif d’interroger les « nouvelles migrations » de travail en Europe, de caractériser la précarité des saisonniers agricoles migrants (statuts, filières, modes de vie), mais aussi de questionner les modalités et effets d’une féminisation de la main-d’oeuvre.
  • Recherche-action « Aménagement durable des territoires ruraux méditerranéens 2008-2010 » Cnrs-Telemme, Région Paca, CG 13, association Eco-habitat pour tous.
  • Programme transversal MIMED – 2009-2012, Lieux et territoires des migrations en Méditerranée, XIXe-XXIe siècle, coordination Virginie Baby-Collin (Telemme), Stéphane Mourlane (Telemme), Sylvie Mazelle (Lames), Cédric Parizot (CRFJ). Amorcé à l’été 2009 dans le cadre des programmes transversaux de la MMSH et envisagé sur une durée de trois ans, le projet MIMED réunit 24 chercheurs. Il repose sur la collaboration scientifique et le cofinancement de plusieurs laboratoires de recherches de la région PACA (IDEMEC, IREMAM, LAMES, TELEMME pour la MMSH et LEST), d’autres régions françaises (MIGRINTER et ART-DEV) et de partenaires internationaux (CRFJ, EFA, CEMCA).
  • APO 2010-Région PACA, Lieux et territoires des migrations en Méditerranée, XIXe-XXIe siècle, 2010-11.    
  • Projet Habitat, développement social et territoires, Fondation de France et Fondation JM Bruneau, 2011-12. Étude de concertation sur le cahier des charges du projet d’éco-quartier d’Aureille, menée par l’association Éco-Habitat pour tous et le Cnrs.
 
  • APR Paysage et développement durable : à la recherche d’une participation créative, coord. Par Yvette Lazzeri, Pôle de Développement Durable, Programme Paysage et développement durable du MEDDTL (Axe 4 : Paysage et participation), 2012-14. 


Responsabilité de revues, sites, associations...

1)      Membre du Pôle de Développement Durable des Territoires Méditerranéens (coord. Yvette Lazzeri)

 

Le Pôle Développement Durable et Territoires Méditerranéens s’est constitué en 2009 à l’initiative de l’Université Paul Cézanne, regroupant plusieurs centres de recherche relevant des sciences humaines, sociales et de l’environnement (CERIC, CEFEM, IUAR, CEREGE, CERGAM, CEJU, TELEMME, IRSIC, ESPACE). Il a pour ambition d’être à la fois, un espace de rencontre entre chercheurs et praticiens publics ou privés, ainsi qu’un espace de débats et de propositions où se confrontent les analyses scientifiques, dans une approche pluridisciplinaire  centrée sur la Méditerranée ?

 

2)      Membre du Réseau Rural Régional PACA

 

Le Réseau rural Provence-Alpes-Côte d’Azur est un espace de réflexion et de partage d’expériences ouvert aux acteurs œuvrant en faveur du développement rural (collectivités et établissements publics, associations, territoires de projet, chambres consulaires…). Ce réseau, lancé en novembre 2009, a pour ambition de contribuer à la qualité et à la valorisation des projets mis en œuvre en région et d’alimenter des réflexions prospectives participant à la définition des politiques régionales, nationales voire européennes. Trois enjeux ont été identifiés lors du séminaire de lancement autour desquels des groupes de travail sont en cours de constitution : 1. l’articulation ville-campagne ; 2. le maintien des activités économiques en milieu ; 3. l’accueil de population et les services en milieu rural. Ces groupes sont des lieux privilégiés permettant la capitalisation et le partage d’expériences, l’acquisition de savoirs et de savoir-faire, l’expérimentation d’actions innovantes, la production de réflexions alimentant les politiques publiques.

 

3)      Membre du comité scientifique du réseau TERRA

 

Le réseau scientifique a été créé en mai 2003 pour stimuler la production des connaissances en sciences humaines et sociales sur les thèmes des migrations forcées, des réfugiés, du droit et des politiques publiques de l’asile, de la vie en exil, des rapports culturels à l’altérité, des formes d’exclusion, de discrimination, de racisme et de xénophobie, des mobilisations sociales, associatives, syndicales et politiques, interrogeant plus globalement de la place des étrangers dans la communauté nationale et internationale.

 

4)      Membre du réseau Egalité des droits sociaux (coord. Antoine Math)

 

Depuis sa création fin 2007, le groupe de travail réunit actuellement 200 membres aux profils variés : travailleurs sociaux, salariés d’associations, militants associatifs, juristes, avocats, universitaires, chercheurs. Il fonctionne à travers une réunion mensuelle et une liste d’échanges archivés sur un site internet accessible aux seuls membres du groupe. Afin de « promouvoir l’égalité des droits sociaux », le réseau réunit les personnes compétentes ou intéressées pour, à partir d’une approche pluridisciplinaire, afin de mutualiser et développer une expertise réactive dans le champ du droit de la protection sociale des étrangers et précaires ».


Communications

  • Conférences invitées dans des congrès (en distinguant les échelles nationales et internationales)

Congrès EUGEO, Palais des Académies, Bruxelles, communication « (In)visibilité des familles roms sur le puits de la mine : vīsĭo et dīvīsĭo dans la ville de Gardanne 2012-16 », 4-6 septembre 2017.

Séminaire international « Zonas vitivinicolas, trabajadores inmigrantes y transformaciones sociales », coord. Dra. Martha Judith Sánchez, IIS-UNAM, Instituto de Investigaciones sociales, communication Frédéric Décosse (LEST) et Béatrice Mésini, « Trabajadores temporales y desplazados extracomunitarios en la agricultura provenzal : movilidad laboral, externalización y dumping social », communication au Mexico, 10 octobre 2017.[1]

6ème Séminaire International : Migrations, Agriculture, Alimentation et développement durable : L’Afrique et l’Europe (et au-delà) face aux nouveaux défis de la mondialisation, Université Ibn Zohr, Agadir, 21-22 mars 2019. Frédéric Décosse (CNRS-LEST), Agustina Desalvo (Université de Buenos Aires) et Béatrice Mésini (CNRS-TELEMME), « Les travailleurs détachés de l’agriculture provençale : réflexions sur la prestation de services internationale entre la France et l’Espagne »,

Rencontres internationales de l’habitat alternatif et de l’habitat léger, organisé par l’Université de Louvain-la-Neuve, Quartier autogéré de La Baraque, 10-12 mai 2019. Communication « Avancées et obstacles à la reconnaissance juridique des habitats légers et mobiles en France ».

  • Communications à des congrès, colloques, symposium :

Colloque « Des possibles façons d’habiter », coord. Par Cyril Isnart (CR, CNRS), communication Béatrice Mésini « Habitats éphémères et réversibles : ancrage, attachement et capacitation dans les espaces-ressources », Musée de Salagon, Mane, 20-21 juin 2019.

Colloque international « L’(in)hospitalité envers les migrants dans les sociétés méditerranéennes (XVIe-XXIe siècles) » organisé par l’équipe Désancrages, en partenariat avec l’Axe de recherches « Migrations méditerranéennes » du laboratoire Histoire des Économies et des Sociétés méditerranéennes de la Faculté des sciences humaines et sociales de Tunis, l’Observatoire régional des migrations -Espaces & Sociétés (Ormes), le Centre Arabe de Recherche et des étude des politique (Carep-Tunis), avec l’appui de la fondation Heinrich Böll et la région Sousse-Massa (Maroc) (Université Ibn Zohr, Agadir), 18-19 décembre 2019.[2]

2nd ISWA Symposium on Work in Agriculture, webinaire, INRAE (National Research Institute for Agriculture, Food and the Environnement), IAWA (International Association on Work in Agriculture), The “Territoires” Research Unit, and the RMT-Travail, 29 mars-1er avril 2021, en visioconférence. Communication Emmanuelle Hellio et Béatrice Mésini, “Obtaining necessary agricultural foreign labour: obvious paradoxes of bordering in pandemic times”, Workshop 5: Wage-earners, 29 mars 2021.

Full paper en ligne, https://symposium.inrae.fr/workinagriculture-iswa/content/download/4970/70316/version/1/file/WS5_S4_Hellio-Mésini_Long%20paper.pdf

Colloque « Les vulnérabilités au travail », Emmanuelle Hellio, National Autonomous University of Mexico, Instituto de Investigaciones Sociales, México) et Béatrice Mésini, « En “mission” dans l’agriculture européenne, les vulnérabilités systémiques des saisonnier.es étranger.es détaché.es et cantonnés en Provence pendant la pandémie », distanciel, 24-25 juin 2021.

  • Séminaires, workshops, journées d’études, webinaires

Béatrice Mésini « Habiter un ancien site minier pollué : un révélateur des inégalités environnementales et un redoublement des vulnérabilités sociales, sanitaires et économiques », Journées d’étude « Les pollutions en héritage : quelle résilience dans les territoires post-industriels ? », Université Jean Monnet, Saint Etienne, 30 et 31 mars 2017.

Béatrice Mésini, « Eco-logis mobiles et réversibles : translation, transaction et transition résidentielle », 2ème atelier « Habiter la Transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulation et ambiguïtés », Université Saint-Charles, Marseille, 4 avril 2017.

Béatrice Mésini, Animation de la table-ronde sur le délit de solidarité, Journée du réseau MIMED réunissant les associations actives dans l’aide aux migrants : Agir (Aix-en-Provence), Citoyens solidaires 06 (Alpes-Maritimes), Collectif d’avocats (Nice), Collectif Soutien Migrants 13 El Manba (Marseille) Délinquants solidaires (France) ESPACE (Marseille), La Cabane juridique (Pas-de-Calais), Réseau hospitalité (PACA), Roya Citoyenne (Alpes-Maritimes, Vallée de la Roya) Solidarity Watch (Europe), en présence de Pierre-Alain Mannoni (Nice), 6 juin 2017.

Béatrice Mésini, « La stabilisation des Roms à Gardanne 2012-16 : transit, transaction et transition résidentielle », Journée d’étude « Politiques de l’habitat mobile en Europe », org. Arnaud Le Marchand, en collaboration Université du Havre, UMR-IDEES CIRTAI et Institut d’Urbanisme de Normandie avec le soutien du Forum Vies Mobiles, PRSH, Le Havre, 14 et 15 juin 2017.

Béatrice Mésini, « (In)conditionnalité du droit d’asile ? », org. par Carla Barbarella (coord. projet Aliseicoop), Béatrice Mésini, Denis Natanelic (Espace-Accueil étrangers) Florence Mazzella (Paroles vives), Association Espace – Accueil étrangers, Marseille, 25 janvier 2018.

Béatrice Mésini, « Approches qualitatives et quantitatives des migrations », org. par Carla Barbarella, (coord. projet Aliseicoop) Béatrice Mésini, Denis Natanelic (Espace-Accueil étrangers) Florence Mazzella (Paroles vives), Musée d’histoire de Marseille, 26 janvier 2018.

Assaf Dahdah, Béatrice Mésini et Laurence Pillant (doctorante TELEMMe), communication « Asile en exil – Coproduction d’un rapport sur les défaillances de l’accueil des demandeurs d’asile à Marseille », Migrations, nos voix, nos chemins de traverse – antiAtlas des frontières, rencontre autour de tables-rondes, expositions, projections, spectacles, Marseille, 28 octobre 2018.

Béatrice Mésini, communication l’Hospitalité dans les travaux de Anne Gotman, à partir des ouvrages Le sens de l’hospitalité. Essai sur les fondements sociaux de l’accueil de l’autre, coll. Le sens social, PUF, 2001 et Villes et hospitalité, les municipalités et leurs étrangers (dir.), éditions de la MSH de Paris, 2004, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, 22 novembre 2018.

Yvette Lazzeri (CERIC) en coll. avec Béatrice Mésini « Créativité, territoire créatif, créativité territoriale », 2èmes Rencontres du CEDITER Pour une approche collaborative des nouvelles problématiques territoriales, Campus du développement durable, Jardin tropical de Paris, Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), 4 décembre 2018.

Sylvie Mazzella (CNRS, LAMES), Béatrice Mesini (Farida Souiah politiste (LAMES), CIMADE et Alain Barlatier, documentaliste, Table-ronde autour de l’exposition « Regards Migrants », animée par Nathalie Cazals, en présence de Matthieu Parent, photographe et commissaire de l’exposition, Librairie la Friche, Marseille, 21 février 2019.

Béatrice Mésini, « Habiter la saisonnalité, la mobilité et l ’exil : Aléas, risques et épreuves de la vulnérabilité », Séminaire Aux frontières du sans-abrisme, Approches normatives de l’habiter. Volet 1 : les droits en question, conférencière invitée, Centre Max Weber (UMR 5283), Lyon, 18 mars 2019.

Béatrice Mésini communication en coll. avec Assaf Dahdah, Laurence Pillant et l’Observatoire Asile de Marseille, « Au mépris de l’asile. Le délaissement des demandeurs d’asile à Marseille 2017-18 », Cycle de recherche sur les Migrations CMI-Fulbright-IMéRA, Conférences de Silvia Torresin « Psychotherapy with refugees: suffering migration and the needs of healing », Iméra, Marseille, 30 avril 2019.

Béatrice Mésini en coll. avec Fabien Bartolotti (doctorant Telemme), communication en alexandrins autour de photos de Jacques Windenberger, « Battle d’images » mettant en miroir l’habitat éphémère de la Feuillane et les aménagements industriels pérennes, Rencontres méditerranéennes de Telemme, Musée Granet, Aix-en-Provence, 29 mai 2019.

Béatrice Mésini en coll. avec Assaf Dahdah (CNRS), Laurence Pillant (Docteure TELEMMe) et l’Observatoire Asile de Marseille « Le délaissement des demandeurs d’asile à Marseille au mépris de l’asile et des règles de l’hospitalité », journée d’étude du groupe DésAncrages, « Le(s) sens de l’hospitalité », Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, Aix-en-Provence, 3 juin 2019.

Béatrice Mésini, « Aux frontières de l’asile : non-assistance, mise en péril et délaissement des demandeurs d’asile à Marseille 2017-2019 », Atelier du REHAL « Vulnérabilités résidentielles et vie à la rue », ENSA-EVS, Paris, 17 juin 2019.

Table ronde « Le grand chambardement ? Regards croisés » Xavier Daumalin, Sophie Gebeil, Christelle Gramaglia et Béatrice Mésini, membres de l’équipe d’Aix-Marseille-CNRS, avec Claudie Bigotte, Conseillère municipale de Fos-sur-Mer, déléguée à la vie culturelle et artistique, institutrice ; Bernard Genet (ancien cadre et administrateur du Port autonome de Marseille), Nadine Komeza (ancienne institutrice), Théâtre de Fos-sur-Mer, 20 septembre 2019.

13èmes Rencontres Internationales de la Recherche en Logistique et Supply Chain Management, communication « La logistique, un enjeu de développement des territoires durables : le cas des filières maraîchère et bovine en Région Sud », Elodie Kacioui-Maurin, Jennifer Lazerri Gracia-Campo, Béatrice Mésini, Valérie Michon, Atelier Supply Chain durable et agro-alimentaire, 9 octobre 2020.

Béatrice Mésini conférence en français « Habiter le patrimoine des Alpilles : à la confluence d’enjeux urbanistiques, architecturaux environnementaux, paysagers, agriculturels », et support de présentation en italien « Vivere nel patrimonio delle Alpilles : alla confluenza delle questioni urbane, architettoniche, ambientali, paesaggistiche e agricole », École d’été « Habiter le patrimoine. L’habitat urbain entre destruction, réhabilitation et réappropriation, organisée par le LIA Mediterrapolis, UMR 7303 TELEMMe, IUAR, Aix-en-Provence. Session introductive « Repères pluridisciplinaires », 5 juillet 2021.

Frédéric Décosse, Clara Drevet, Emmanuelle Hellio, Béatrice Mésini, « Point d’étape du projet FINCA sept 2020-juin 2021 », présentation des résultats de la recherche à mi-parcours, Institut SoMuM, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, Aix-en-Provence, 1er juillet 2021.

Béatrice Mésini, « Le contentieux des atteintes à la santé dans la ZIP de FOS (Solmer-sollac-ArcelorMittal) », journée d’étude UMR Mésopolhis Atteintes à L’environnement et problèmes de santé publique, Projet CRIMENV, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, Aix-en-Provence, 8 septembre 2021.

Bartolotti Fabien et Béatrice Mésini, « Les normes sanitaires et environnementales dans la zone industrielle de Fos/étang de Berre : définitions, transgressions, contentieux », Workshop « Le patrimoine face à la pollution », projet SfaxForward, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, Aix-en-Provence, 4 octobre 2021.

Sabine Girard et Béatrice Mésini, « Urbanisme rural et participation : retours sur la démarche de PLU participatif de la commune de Saillans (Drôme) », séminaire Alternatives périurbaines : de l’alternative à l’évolution de la / des norme(s) ?, coordonné par les Ateliers du REHAL « Trajectoires des espaces périurbains » et « Alternatives dans l’habitat », Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional, Aix-en-Provence, 24 septembre 2021.

  • Autres, conférence invitée (13 conférences tous publics)

Béatrice Mésini, conférence « Equatoriens détachés dans les vergers de Provence », en présence d’une trentaine d’adhérents des 4 jumelages pertuisiens ainsi que Madame Marie-Ange Conté, adjointe au maire, et Monsieur Jean-Jacques Dias, conseiller municipal, accueillis par Madame Bonal, proviseure Lycée de Val-de-Durance, Pertuis, 28 avril 2017.

Béatrice Mésini, en collaboration avec Mustapha El Miri et Didier Bonnel (collectif Roms de Gardanne), conférence « Regards croisés sur les dynamiques d’accueil et de rejet vis-à-vis des tsiganes en région PACA », Science Po, Aix-en-Provence, 20 janvier 2018.

Béatrice Mésini, « (In)conditionnalité du droit d’asile ? », Projet européen Aliseicoop, association espace-Accueil étrangers, Marseille, 25 janvier 2018.

Béatrice Mésini en coll. avec Anne Darmedru (association Halem), Mélina Sendra (auto-constructrice), Thomas Cusin Berche (associations Les Toiles du Berger), débat sur le film « Permis de construire », réalisé par Colas Devauchelle, aux 16èmes Rencontres de Die, l’Usine Vivante, Die, 1er février 2018.

Séminaire international « Migration et agriculture en Méditerranée, Co-animation de la table-ronde avec Nicholas Bell (Forum civique européen), « Partages d’expériences et perspectives de luttes », Mucem, Marseille, 16 mars 2018.

Rencontre d’organisations sociales sur les droits des travailleurs et travailleuses migrants dans des enclaves d’agriculture intensive, coordonnée par Emmanuelle Hellio et Juana Moreno-Nieto (post-doctorantes du LabexMed), Mas de Granier, Saint-Martin-de-Crau, 17 mars 2018.

Table-ronde sur les demandeurs d’asile « Où seront-ils demain ? » en collaboration avec Margot Bonis (coord. Observatoire asile de Marseille), Présentation de l’Observatoire Asile de Marseille, Musée des Civilisations d’Europe et Méditerranée MUCEM, Marseille, 30 septembre 2018.

Béatrice Mésini, conférence « des nouvelles formes d’habitat (partagé, mobile, éphémère…) pour une meilleure gestion foncière ? », Association des Maires d’Ile-de-France (AMIF), Commission logement, habitat, aménagement, Paris, 6 novembre 2018.

Béatrice Mésini, Café d’urbanisme, conférence « Des éco-logis éphémères, mobiles et réversibles en Ardèche méridionale », Saillans, Drôme, 13 novembre 2018.

Béatrice Mésini, « L’habitat alternatif », conférencière invitée par Anne Rimbert (médiatrice culturelle), Domaine départemental Pierresvives, Montpellier, 21 mars 2019.

Béatrice Mésini, « PSI prestations de services internationale : optimisation fiscale versus dumping social et concurrence déloyale », conférencière invitée par la Coordination Européenne Via Campesina, Bruxelles, locaux de la CPE, 8 avril 2019.

Béatrice Mésini, Paul Lacoste, Arnaud Le Marchand, Gaella Loiseau « La recherche-action avec les militant·es de l’habitat éphémère ou mobile avec HALEM », Rencontre sur les liens entre recherche, expertise citoyenne et mouvements sociaux urbains, organisé par AITEC et Planning, webinaire, 6 et 7 novembre 2020.

Emmanuelle Hellio et Béatrice Mésini, « Historique de l’action du Codetras 2002-2021 » à la demande du Groupe santé-environnement de Médecins du Monde (Astrid Fossier Heckmann), visioconférence, 6 mars 2021.


[1] Bien que co-auteure du papier présenté, j’ai dû renoncer à participer physiquement aux échanges, en raison de l’hopsitalisation longue durée de ma mère.

[2] En dépit de mon investissement dans cette manifestation j’ai dû renoncer à y participer, en raison de l’hospitalisation suivi du décès de mon père.


Organisation d'événements de TELEMMe :

Béatrice Mésini a organisé les événements de TELEMMe suivants :

Participation aux événements de TELEMMe :

Béatrice Mésini a participé aux événements organisés par TELEMMe suivants :

Interventions externes à TELEMMe :

Béatrice Mésini a effectué les interventions externes à TELEMMe suivantes :

Publications



44 documents

Articles dans une revue

  • Lucio Castracani, Frédéric Décosse, Emmanuelle Hellio, Béatrice Mésini, Juana Moreno Nieto, et al.. Jornaler@s desplazad@s y gestión del Covid-19 en la agricultura provenzal. (Trans)Fronteriza, CLACSO, 2021, Gobierno pandémico de las fronteras y las movilidades. Realidades comparadas a nivel internacional, pp.21-27. ⟨halshs-03507199⟩
  • Béatrice Mésini, Margot Bonis. Des solidarités in extenso pour un asile in extremis : les conditions matérielles d’accueil à Marseille 2017-20. Espace Populations Sociétés, Centre National de la Recherche Scientifique, 2021, De la « ville revanchiste » à la « ville solidaire », 2021 (2-3), ⟨10.4000/eps.11909⟩. ⟨hal-03434969⟩
  • Elodie Kacioui-Maurin, Jennifer Lazzeri Gracia-Campo, Béatrice Mésini, Valérie Michon. La logistique, un levier au développement des circuits alimentaires de proximité - étude de cas dans la restauration collective en région Sud. Logistique & Management, Taylor & Francis, 2021, Numéro spécial « Rencontres internationales de la recherche en logistique 2020 (Volume 29), ⟨10.1080/12507970.2021.1972855⟩. ⟨hal-03435049⟩
  • Béatrice Mésini, Assaf Dahdah. Un « accueil à bras fermés ». Le délaissement ordinaire des demandeurs d’asile à Marseille. Métropolitiques.eu, Métropolitiques, 2021. ⟨hal-03165893⟩
  • Jennifer Lazzeri Gracia-Campo, Elodie Kacioui-Maurin, Béatrice Mésini. La logistique, un enjeu de développement des territoires durables : le cas des filières maraîchère et bovine en Région SUD. Logistique & Management, A paraître, Logistique & Management. ⟨hal-03064005⟩
  • Béatrice Mésini, Nicolas Bernard. Inhabitables en droit et habités de fait. Emprise et déprise des habitats mobiles et légers en France – Belgique. Habiter. Cahiers transdisciplinaires, IMBERNON, 2020. ⟨hal-03064421⟩
  • Béatrice Mésini, Yvette Lazzeri. Créativité, territoire créatif, créativité territoriale. Les Cahiers du CEDIMES, 2020. ⟨hal-03063881⟩
  • Lucio Castracani, Frédéric Décosse, Emmanuelle Hellio, Béatrice Mésini, Juana Moreno Nieto, et al.. Salariés agricoles détachés : quelques leçons de la crise sanitaire. Plein Droit, GISTI, 2020, Covid partout, justice nulle part. ⟨hal-03064497⟩
  • Béatrice Mésini. Le laboratoire cévenol de l’après-mine. Une coextensivité des causes et des responsabilités minières, environnementales et sanitaires. Géocarrefour - Revue de géographie de Lyon, Association des amis de la revue de géographie de Lyon, 2018, Visibilité et invisibilité de la pollution des sols dans les territoires (post)industriels : de nouvelles perspectives sur la résilience et la justice environnementale ?, 92 (92/2), https://journals.openedition.org/geocarrefour/11887. ⟨10.4000/geocarrefour.11887⟩. ⟨hal-01991941⟩
  • Béatrice Mésini, Catherine Laurent. Concurrence des marchés de main-d’œuvre et dumping social dans l’agriculture‪. Economie Rurale, Société Française d'Économie Rurale, 2015. ⟨hal-01621379⟩
  • Béatrice Mésini, Catherine Laurent. Concurrence des marchés de main-d’oeuvre et dumping social dans l’agriculture. 2015, 349-350, pp.171-176. ⟨10.4000/economierurale.4766⟩. ⟨hal-02632067⟩
  • Béatrice Mésini. Quelle reconnaissance de l’habitat léger, mobile et éphémère ?. Techniques et culture, Éditions de la Maison des sciences de l'homme 2011, Habiter le temporaire, pp.148 - 165. ⟨10.4000/tc.5742⟩. ⟨hal-01621324⟩
  • Béatrice Mésini, Nicole Mathieu. Béatrice Mésini, la coproduction des savoirs : ensemencement et hybridation terrain/théorie. Natures Sciences Sociétés, EDP Sciences, 2010, 16, pp.368-372. ⟨10.1051/nss/2008068⟩. ⟨halshs-00730947⟩
  • Nicole Mathieu, Béatrice Mésini. Béatrice Mésini, la coproduction des savoirs : ensemencement et hybridation terrain/théorie. Entretien. Natures Sciences Sociétés, EDP Sciences, 2008, pp.368-372. ⟨hal-01059455⟩
  • Béatrice Mésini. Résistances et alternatives rurales à la mondialisation. Études rurales, Éditions de l'École pratique des hautes études, 2004, Transmissions, pp. 43-59. ⟨hal-01621373⟩

Communications dans un congrès

  • Frédéric Décosse, Emmanuelle Hellio, Béatrice Mésini. Les détachés de l'agriculture: avancées du Projet FINCA. Séminaire "Les figures du travail migrant", Institut Convergences Migrations, May 2021, Paris, France. ⟨halshs-03507986⟩
  • Frédéric Décosse, A. Desalvo, Béatrice Mésini. Les travailleurs détachés de l’agriculture provençale : réflexions sur la prestation de services internationale entre la France et l’Espagne. 6ème Séminaire International : Migrations, Agriculture, Alimentation et développement durable : L’Afrique et l’Europe (et au-delà) face aux nouveaux défis de la mondialisation. Université Ibn Zohr, Mar 2019, Agadir, Maroc. ⟨halshs-02535018⟩

Ouvrages (y compris édition critique et traduction)

  • Benedetta Badii, Dominique Ben Mahdi, Margot Bonis, Federico Brivio, Jean-Pierre Cavalié, et al.. L'asile en exil : État des lieux de l'accueil des personnes en demande d'asile à Marseille 2017-2018. Observatoire Asile Marseille, 320 p., 2018, 978-2-9566980-1-2. ⟨hal-02004374⟩
  • Eleonora Canepari, Béatrice Mésini, Stéphane Mourlane. Mobil hom(m)es. Formes d’habitats et modes d’habiter la mobilité (XVI e-XXI e siècles). Editions de l'aube, pp.170, 2016, 978-2-8159-1491-8. ⟨hal-01414764⟩
  • Béatrice Mésini, Jean-Noël Pelen, Jacques Guilhaumou. Résistances à l'exclusion : Récits de soi et du monde. Publications de l'Université de Provence, 2004, Monde contemporain. ⟨halshs-00005662⟩
  • Béatrice Mésini, Jean-Noël Pelen, Jacques Guilhaumou. Résistances à l'exclusion : récits de soi et du monde. Publications de l'Université de Provence, pp.384, 2004. ⟨halshs-00420674⟩

Chapitres d'ouvrage

  • Béatrice Mésini, Hérat Arlette. Habiter un milieu en marge. Quels enseignements pour la notion d’effort environnemental ?. Effort environnemental et équité. Les politiques publiques de l'eau et de la biodiversité, 2021. ⟨hal-03434991⟩
  • Hérat Arlette, Béatrice Mésini. Habiter un milieu en marge. Quels enseignements pour la notion d’effort environnemental ?. Effort environnemental et équité. Les politiques publiques de l'eau et de la biodiversité, A paraître. ⟨hal-03165959⟩
  • Béatrice Mésini. Les Roms s’acampent sur le carreau de la mine : transit, translation et transition résidentielle (2012-2017). Eleonora Canepari et Céline Régnard. Les logements de la mobilité (XVII-XXIe), Karthala / Maison méditerranéenne des sciences de l'homme, pp.83-100, 2018, L'Atelier méditerranéen. ⟨hal-01992129⟩
  • Frédéric Décosse, Béatrice Mésini. Trabajadores temporales y desplazados extracomunitarios en la agricultura provenzal: movilidad laboral, externalización y dumping social. Sánchez Gómez M.J., Torres F. Zonas vitivinicolas, trabajadores inmigrantes y transformaciones sociales, IIS-UNAM, pp.1-14, 2018. ⟨hal-01992130⟩
  • Béatrice Mésini. « Migrations temporaires dans l’agriculture méditerranéenne : multiplicité des temps sociaux, duplicité des temps politiques » . Migrations et temporalités en Méditerranée, 2017. ⟨hal-01771306⟩
  • Eleonora Canepari, Béatrice Mésini, Stéphane Mourlane. Introduction. Canepari, Eleonora; Mésini, Béatrice; Mourlane, Stéphane. Mobil hom(m)es. Formes d’habitats et modes d’habiter la mobilité (XVI e-XXI e siècles), Editions de l'aube, pp.7-22, 2016, 978-2-8159-1491-8. ⟨hal-01414851⟩
  • Floriane Bonnafoux, Béatrice Mésini. Refonder les utilités d’usages et les saisines simultanées de la propriété : l’exemple de l’habitat léger et mobile de résidence. Sylvette Denèfle (dir.). Repenser la propriété. Des alternatives pour habiter, PUR, pp.187-200, 2016, 978-2-7535-4349-2. ⟨hal-01477953⟩
  • Béatrice Mésini. Habiter la saisonnalité agricole dans les champs de Provence, entre précarité de jure et vulnérabilité de facto. Canepari, Eleonora; Mésini, Béatrice; Mourlane, Stéphane. Mobil hom(m)es. Formes d’habitats et modes d’habiter la mobilité (XVI e-XXI e siècles), Editions de l'aube, pp.145-156, 2016, 978-2-8159-1491-8. ⟨hal-01414808⟩
  • Yvette Lazzeri, Michel Chiappero, Béatrice Mésini, Perron Martine, Arinna Latz. Paysage, développement durable et participation citoyenne. Victoires Editions. Biodiversité, paysage et cadre de vie, PUF, 2015, 978-2-35113-238-8. ⟨hal-01477950⟩
  • Béatrice Mésini, Floriane Bonnafoux. Habitat léger et mobile de résidence : éCo-Habiter en Ardèche méridionale. Cousin Grégoire; Loiseau Gaëlla; Viala Laurent; Crozat Dominique; Lièvre Marion. Actualité de l’Habitat Temporaire. De l’habitat rêvé à l’habitat contraint, Terra HN éditions, 2015, collection « SHS », 979-10-95908-00-5. ⟨hal-01442530⟩
  • Béatrice Mésini, Floriane Bonnafoux. Résidences légères, mobiles et réversibles : éCohabiter en Ardèche méridionale. Glémain, P.; Bioteau, E. L'économie sociale et solidaire aujourd'hui. Valeurs, statuts, projets, Presses Universitaires de Rennes, 2015, Collection ' Économie et Société'. ⟨hal-01401800⟩
  • Béatrice Mésini, Floriane Bonnafoux. Habitats éphémères et réversibles : transit et transition en Ardèche méridionale. M. Bernardot; A. Le Marchand; C. Santana-Bucio. Habitats non ordinaires et espace-temps de la mobilité, Éditions du croquant, pp.139-157, 2014, collection TERRA, 9782365120579. ⟨hal-01402350⟩
  • Béatrice Mésini. Sur l’art de faire nécessité vertu. Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir : Sur l’art municipal de détruire un bidonville. Dir. par S. Thiéry, Post-éditions, pp.229-247, 2014, 979-10-92616-02-6. ⟨hal-01402376⟩
  • Béatrice Mésini. Éco-habiter dans les Alpilles. Entre rétrospective et prospective, repenser le mutualisme homme-milieu. Nassima Driss (dir.). Patrimoines et développement durable. Ressources, enjeux, lien social, Presses universitaires de Rennes, pp.243-260, 2012, 978-2-7535-1985-5. ⟨hal-01621356⟩

Directions d'ouvrage, Proceedings

  • Yvette Lazzeri, Hélène Balu, Michel Chiappero, Arinna Latz, Béatrice Mésini. Participation créative et paysage: Vecteurs d'une gouvernance renouvelée. France. PUP, 2015, PUP 979-10-320-0011-3. ⟨hal-01274156⟩

Autres publications

  • Virginie Baby-Collin, Assaf Dahdah, Morgane Dujmovic, Béatrice Mésini, Polina Palash. L’œil du géographe : en Paca, entre inhospitalité politique et solidarité historique. 2021. ⟨hal-03414601⟩
  • Fabien Bartolotti, Xavier Daumalin, Sophie Gebeil, Christelle Gramaglia, Béatrice Mésini, et al.. [Webdoc] Fos / étang de Berre. 200 ans d’histoire industrielle et environnementale. 2020, https://fos200ans.fr/. ⟨hal-03064588⟩
  • Yvette Lazzeri, Michel Chiappero, Eric Carroll, Marianne Domeizel, Jennifer Lazzeri Gracia-Campo, et al.. Note de Synthèse, Caractérisation des dynamiques du développement économique territorial en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 2019. ⟨hal-03064835⟩

Rapports

  • Yvette Lazzeri, Michel Chiappero, Elodie Kacioui-Maurin, Arinna Latz, Marianne Domeizel, et al.. Caractérisation des dynamiques du développement économique territorial en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Tome 3 «70 initiatives d’économie de proximité, circulaire, numérique », 193 p. [Rapport de recherche] Région Sud Paca. 2019. ⟨hal-03064958⟩
  • Yvette Lazzeri, Michel Chiappero, Elodie Kacioui-Maurin, Jennifer Lazzeri Gracia-Campo, Arinna Latz, et al.. Caractérisation des dynamiques du développement économique territorial en région Provence-Alpes-Côte d’Azur - Tome 2 « Cas d’études », 42 p.. [Rapport de recherche] Région Sud Paca. 2019. ⟨hal-03064920⟩
  • Yvette Lazzeri, Michel Chiappero, Eric Carroll, Elodie Kacioui-Maurin, Jennifer Lazzeri Gracia-Campo, et al.. Caractérisation des dynamiques du développement économique territorial en région Provence-Alpes-Côte d’Azur - Tome 1 « Observer, comprendre, préconiser », 228 p.. [Research Report] Région Sud Paca. 2019. ⟨hal-03064897⟩
  • Andres Arce Indacochea, Nadia Azouagagh, Romain Balandier, Manon Benlolo, Cristina Brovia, et al.. Qui sème l’injustice récolte la misère : abus et exploitation des travailleur.se.s étranger.ère.s dans l’agriculture. Le rôle des dispositifs d’intermédiation. [Rapport de recherche] Coordination Européenne Via Campesina. 2019. ⟨hal-03064795⟩
  • Yvette Lazzeri, Michel Chiappero, Béatrice Mésini, Perron Martine, Florent Chiappero. Paysage et développement durable : à la recherche d'une participation créative. [Rapport de recherche] Pole développement durable et territoires méditerranéens-CERIC-DICE-UMR 7318-CNRS-AMU. 2015. ⟨hal-01287718⟩


Crédits photographiques : Agnès Maury, Les Films du Papillon, 2021. Licence CC BY 4.0