Accueil > Pages d'événement > Séminaire > L’historien face au récit de soi

L’historien face au récit de soi

Séminaire

Date(s) : du 08/02/2019 14 h 00 au 08/02/2019 17 h 00

Lieu : Salle Duby, MMSH, Aix-en-Provence

Organisateur(s) / trice(s) à TELEMMe :

Groupe organisateur : 1.3 – Façons d’être : corps, émotions, récits de soi du Moyen Âge à nos jours, Europe-Méditerranée


PRÉSENTATION

Au travers des pratiques d’écriture, Literacy et histoire de l’individu croisent leurs problématiques et leur méthodologies plurisciplinaires depuis plusieurs décennies, pour apporter à l’histoire sociale un autre point de vue. Les écrits quotidiens et familiers y font entendre des voix d’acteurs sociaux souvent occultés. C’est le cas de l’approche de Sylvie Moret-Pétrini, qui se fonde sur les journaux d’enfants rédigés au tournant du XVIIIe et du XIXe siècle en Suisse romande pour tester l’écriture d’une histoire à « hauteur d’enfant », longtemps ignorée par l’historiographie comme le reflet attendu des normes des adultes. Ce sont alors les dispositifs engendrés par l’écriture, le rapport du « soi » à la société qu’elle crée, qui intéressent l’historien, et non la prétendue réalité sociale que le contenu de ces écrits pourrait objectiver. Nahema Hanafi met ainsi à l’épreuve de l’historien le faux récit de soi, qui dans les spams frauduleux d’aujourd’hui permet d’interroger les modèles narratifs de la fabrique de soi, leur circulation, les enjeux de l’écriture de soi, les pouvoirs qu’elle induit.

consulter le carnet de recherches : https://faconsdetre.hypotheses.org/1226


PROGRAMME

Isabelle LUCIANI, UMR 7303 TELEMMe (AMU-CNRS)
Présentation

SYLVIE MORET PETRINI, Première assistante, Université de Lausanne
L’expérience enfantine au prisme des écrits personnels de jeunesse (XVIIIe siècle – début XIXe siècle)

NAHEMA HANAFI, Maître de conférences, Université d’Angers, CERHIO
La fraude au « récit de soi ». Spams, narrations intimes et stratégies discursives (années 2010)