Aller au contenu
Accueil > Pages d'événement

Pages événements

Nick Parrino, Messina, Sicily. Unloading American white flour from an Italian schooner, 1943. Source : Library of Congress, Farm Security Administration – Office of War Information photograph collection

Illégalismes, polices et économies populaires dans les ports industriels (1860-1960)

Si les systèmes portuaires ont fait l’objet de nombreuses recherches sur les organisations professionnelles du monde maritime, les opérations commerciales, la surveillance migratoire ou encore l’aménagement de l’espace, peu d’études ont abordé la vie quotidienne des quais à l’époque contemporaine sous l’angle des illégalismes et de leur relation aux économies populaires. Autour des courtiers, des dockers ou des marins en escale se déploient une myriade d’activités combinant petite délinquance et services aux travailleurs et voyageurs. De la prostitution au ramassage des déchets, de la restauration au commerce ambulant, ces métiers, qui forment un pan essentiel de la vie portuaire, sont aussi soumis à un contrôle policier croissant depuis la fin du XIXe siècle. Cette journée d’études propose d’interroger ces phénomènes, en croisant les regards disciplinaires et les terrains d’enquête entre Méditerranée et Europe du Nord.

Terroir, ville, port et rade de Marseille et les environs... par... P. Chevalier de Soissons; 17.. , Marseille. Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE C-3724. ark:/12148/btv1b53062315j

Le territoire marseillais, une histoire longue

L’ambition de cette journée est d’ouvrir des perspectives de recherche sur les dynamiques qui ont pu structurer l’espace marseillais de sorte à le doter des traits le constituant comme un territoire. Cette journée propose de poser les bases d’un dialogue dépassant les bornes chronologiques classiques autant à cause d’un objet, le territoire, dont les temporalités s’expriment dans la longue durée, que du cadre, Marseille, une zone de peuplement marquée par une centralité urbaine multi-millénaire. A l’intérieur de cette zone de peuplement, le “terroir”, vaste bassin qui enserre le Lacydon de la cité originelle, représente un terrain d’enquête privilégié du fait de sa superficie et de sa complexité topographique, dont on questionnera les limites et les subdivisions, à la fois celles que forgent les institutions et celles qui naissent des appropriations ordinaires des lieux. De fait, le rapport – qu’il s’agisse de différenciation, d’intégration, depolarisation ou de conflits – entre ce terroir et les communautés environnantes (Allauch, Les Pennes, Septèmes, etc.) ou le centre urbain mérite d’être interrogé. »

Saint-Pierre la Mer, A. Carol

Usages du rivage et bains de mer en Méditerranée (XVIIIe-XIXe siècles)

Cette journée d’études porte sur les représentations et les usages du rivage en Méditerranée à l’époque moderne et contemporaine. Le littoral méditerranéen s’offre en effet à une multitude de pratiques -parfois concurrentes, parfois imitées de l’Atlantique et de ses bains de mer-, et où le climat engendre contraintes et opportunités. Historiens, historiens de l’art et anthropologues s’attacheront à cerner la diversité et les spécificités de ces usages.

Historisches und Völkerkundemuseum St. Gallen. Métiers du commerce de toiles (1714)

Routes et réseaux du commerce au XVIIe siècle

Séance du séminaire Les économies méditerranéennes et leurs environnements. Avec : Laurent Burrus, Universität Zürich et Aurian Meunier, Université de Perpignan, UMR FRAMESPA

Barcelone : Torre Agbhar, bidonville, la Sagrada familia

Une autre manière de fabriquer la ville #2 : approches pluridisciplinaires

Depuis vingt ans, l’enchaînement des crises sociales, économiques, identitaires, technologiques, environnementales et aujourd’hui sanitaires et géopolitiques, transforme profondément la manière de fabriquer et de produire de la ville. Les limites de la métropolisation, des gouvernances locales et du néolibéralisme urbain imposent en ce sens de trouver des alternatives effectives et efficaces. Ces perspectives alternatives se retrouvent dans de nouvelles manières d’appréhender les fonctions métropolitaines classiques que sont les transports, le logement, le gouvernement ou encore l’environnement. Dans le même temps l’émergence et l’affirmation des économies sociales et solidaires comme de l’économie circulaire constituent de nouveaux enjeux pour le développement et l’aménagement de nos villes. Cette journée d’étude abordera toutes ces perspectives du point de vue de la pluridisciplinarité et dans une perspective opérationnelle.

Logo de l'ANR PICCH

Séminaire PICCH

Objet de la séance : bilan des quatre stages de 6 mois ; préparation de la publication des billets ; travail sur le corpus en ligne ; un an de projet : bilan et perspectives.

Balkans connectés | Connected Balkans. Quatrièmes rencontres d’études balkaniques | The Fourth Conference in Balkan Studies

Ce colloque est organisé par l’Association française d’études sur les Balkans (AFEBalk), avec le soutien de l’École française d’Athènes et des laboratoires de recherche Centre André Chastel (CNRS, Sorbonne Université, Ministère de la Culture), CETOBaC (CNRS, EHESS, Collège de France), IDEMEC (CNRS, AMU), MESOPOLHIS (CNRS, AMU, Sciences Po Aix) et TELEMMe (CNRS, AMU), de l’Institut français de géopolitique (Paris VIII), de l’Université de Lorraine, en collaboration avec le MuCEM.

Le site du colloque : https://etudesbalk4.sciencesconf.org/

Association française d’études sur les Balkans (AFEBalk): https://afebalk.hypotheses.org/

Organisées par l’AFEBalk, les « Quatrièmes rencontres d’études balkaniques » se tiendront au Mucem de Marseille entre le 30 juin et le 2 juillet 2022. Dans le prolongement des rencontres précédentes, l’événement de 2022 vise à rassembler les forces vives de la recherche sur les Balkans autour d’un thème transversal. Cette année, la thématique « Balkans connectés / connected Balkans » permettra la tenue d’un colloque généraliste d’area studies ouvert à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, tout en invitant à une réflexion critique sur ce type d’approche et sur l’organisation des savoirs, en encourageant tout autant la comparaison que les jeux d’échelle.

Logo de l'ANR PICCH

Séance de travail de l’ANR PICCH

Cette séance sera l’occasion de recevoir Judith Dehail, spécialiste des médiations muséales et membre du LESA. 

Mucem ©Cyril Weiner, architectes Rudy Ricciotti et Roland Carta

Conférences publiques de l’école d’été de MUSEO-POLIS

Cycle de 3 conférences, ouvert au public, dans le cadre de l’école d’été MUSEO-POLIS, qui propose aux étudiants de l’Université européenne CIVIS d’analyser l’histoire contemporaine des rapports entre musée et démocratie, et notamment les processus de représentation et de légitimation des identités démocratiques en construction ou en crise depuis l’émergence du projet européen au XXe siècle, à partir de champs disciplinaires très divers, tels que l’histoire politique, l’histoire des institutions culturelles, l’histoire de l’art, la sociologie, le droit ou encore l’anthropologie.

Trame verte urbaine à Aix-en-Provence, Master PPAU (Projet de Paysage Aménagement et Urbanisme), 2017. Droits : Jean-Noël Consalès

Métropole-Nature – Quatrièmes Rencontres méditerranéennes de TELEMMe

À partir d’une carte interactive proposant de naviguer parmi une vingtaine de capsules filmiques tournées au sein de la Métropole d’Aix-Marseille-Provence, les chercheuses et chercheurs de TELEMMe interrogent l’intégration matérielle ou symbolique de différentes formes de nature au processus de métropolisation.