Aller au contenu
Accueil > Pages d'événement

Pages événements

Le turk est la langue des rois. L’empreinte timouride dans l’Inde moghole

Annonce d’une nouvelle séance du séminaire de l’IREMAM, Faire l’histoire du monde islamique (VIIe-XXe siècles)
Organisateurs : Aurélia Dusserre, Julien Loiseau, Nicolas Michel, Mohamed Ouerfelli, Hayri Gökşin Özkoray et Camille Rhoné-Quer
Lien URL du séminaire : https://iremam.cnrs.fr/fr/seminaire-de-formation-faire-lhistoire-du-monde-islamique-viie-xxe-siecles-2022-2023

Intervenant : Marc Toutant (CNRS, CETOBaC) http://cetobac.ehess.fr/index.php?557
Titre : « Le turk est la langue des rois. L’empreinte timouride dans l’Inde moghole »
Date : Mercredi 15 février 2023, 14h00-16h00
Lieu : MMSH, salle Germaine Tillion

Résumé de la communication de Marc Toutant
Si l’empire fondé par Timour (le Tamerlan des Européens) en Iran et en Asie centrale n’a guère duré plus d’un siècle (1370-1510), il a profondément marqué les dynasties qui lui ont succédé tant d’un point de vue politique que culturel. Les Ottomans, les Safavides en Iran, les Ouzbeks en Asie centrale ont vu dans l’architecture, la miniature et la poésie timourides autant de modèles à imiter. Cette question de « l’héritage timouride » se pose avec plus d’actualité pour les Grands Moghols (1526-1857), ces Timourides indiens qui sont les descendants directs du grand conquérant. Pourtant, peu de travaux ont été consacrés à l’empreinte timouride en Inde, à l’exception du versant architectural. La question de la langue a ainsi été négligée au prétexte que les successeurs de Babour (1483-1526) auraient totalement délaissé leur idiome maternel, le turk chaghatay, au profit du persan, véritable lingua franca dans cette région du monde musulman. Pourtant, tout un ensemble d’ouvrages lexicographiques et grammaticaux destinés à l’étude du turk chaghatay sont composés à la cour moghole à partir du xviie siècle, dont l’un n’affirme rien moins que « le turk est la langue des rois ». En se fondant sur ces ouvrages conservés aujourd’hui pour la plupart sous forme de manuscrits, cette intervention se donne pour objectif de réévaluer la place du turk dans la culture moghole.

référent de la séance : Hayri Gökşin Özkoray (hayri-goksin.ozkoray@univ-amu.fr)

Exploring the Archived Web During a Highly Transformative Age

The recent transnational political and health crises are a stark reminder of the need to pay particular attention to the recurrent information that is diffused on the web and social media platforms. These digital documents, both sublime and sinister, have become a routine element in human activity, ranging from ironic memes about lockdown measures to tragic videos documenting the violent actions committed against civilians by armed forces. The nature of web archiving systems aims at sustaining these born-digital sources that are essential for the study of recent phenomena. Subsequently, these constitute precious materials that illustrate the history of the current context since the 1990s while contributing to the construction of a digital heritage, which is both a memory for future societies and an indispensable source of contemporary facts for future researchers.

Histoire et anthropologie de la mort

Le séminaire interlaboratoire Aix-Marseille Université Histoire et anthropologie de la mort, organisé conjointement par E. Anstett (ADES) et A. Carol (TELEMMe) reprend ses activités. Le programme pour 2023 prévoit deux journées et un colloque.

Église, société et pouvoir dans la chrétienté latine. Autour de la réforme grégorienne, nouvelles perspectives ?

Église, société et pouvoir dans la chrétienté latine. Autour de la réforme grégorienne, nouvelles perspectives ?

Avec Nicolangelo D’Acunto (Università Cattolica del Sacro Cuore di Milano), Jean-Hervé Foulon (AMU/TELEMMe), Elisabeth Lorans (Université de Tours/UMR 7324 CITERES/Institut Universitaire de France)
Aix-en-Provence, MMSH, salle Georges Duby
Vendredi 20 Janvier 2023, 14h-17h

La « Métropole Nature »

Journée Rectorat
La « Métropole Nature »
Les espaces naturels, agricoles et forestiers à l’épreuve du territoire d’Aix-Marseille, à travers le temps et l’espace.

Place aux enfants? Transformations des dispositifs de jeux urbains

Co-organisées par Nadja Monnet (LAA-LAVUE, UMR 7218, CNRS, délégation CNRS Telemme) et le groupe de recherche Façons d’être: corps, émotions, récit de soi (Telemme, UMR 7303, Aix-Marseille Université)

Un intérêt croissant se fait sentir sur la place à donner ou le rôle des enfants dans la fabrique de nos territoires de plus en plus urbanisés. Dans la lignée de celui-ci, ces journées d’études interrogeront les espaces de jeux dédiés aux enfances ainsi que l’association quasi systématique faite entre expériences enfantines et jeux : l’enfant joue-t-il toujours ? Pourquoi faire jouer les enfants ? Où et quand se termine le jeu ? Quels sont les impacts du jeu sur les corps enfantins et dans leurs relations avec les adultes ?

LE TRAVAIL DANS LES ECONOMIES ET LES SOCIETES MEDITERRANEENNES

Autour du travail de la soie au XVIIIe siècle

L’industrie de la soie et la mobilisation des ouvrières en Languedoc au XVIIIe siècle
Yuko Nakamatsu Université Hokkai Gakuen

Une révolte de qualité : le tumulte des tisserands de soie de Côme en 1790
Lorenzo Avellino Université de Genève, Institut Bairoch