Accueil > Pages d'événement > Séminaire d'histoire contemporaine de l'Espagne > Femmes et franquisme, de la prison à la résistance. Séminaire de formation

Femmes et franquisme, de la prison à la résistance. Séminaire de formation

Séminaire d'histoire contemporaine de l'Espagne

Date(s) : du 09/11/2018 9 h 30 au 09/11/2018 12 h 00

Lieu : Salle n°1, MMSH, Aix-en-Provence

Organisateur(s) / trice(s) à TELEMMe :


PRÉSENTATION

Pour de nombreuses Espagnoles proches des formations républicaines, l’avènement de la société franquiste en 1939 constitue un drame à bien des égards. Non seulement elles se retrouvent dans le camp des vaincus et sont donc victimes de la répression et de la vengeance du régime pendant de nombreuses années, mais elles subissent également la violence d’un système qui relègue les femmes au rôle de reproductrices soumises à la tutelle des hommes. Pour nombre d’entre elles, le franquisme devient ainsi synonyme de misère, soumission et emprisonnement. Ceci étant, il serait réducteur de n’envisager la question que sous cet aspect. Les femmes, en effet, sont aussi un élément-clé de la résistance au franquisme. Leur rôle est essentiel à la survie des prisonniers, à l’organisation des maquis et à la mobilisation des antifranquistes dans l’espace public.
Ce séminaire propose de revenir sur ces questions à travers l’intervention de deux chercheuses spécialistes du franquisme et de l’histoire des femmes : Matilde Eiroa, Universidad Carlos III de Madrid, et Pilar Pinto Buzón, Universidad de Cádiz.


PROGRAMME

Severiano Rojo Hernandez, Aix Marseille Université, CNRS-TELEMME
Présentation

Matilde Eiroa, Universidad Carlos III de Madrid
Violencia contra mujeres y cárceles de mujeres

Pilar Pinto Buzón, Universidad de Cádiz
Movimiento obrero y mujeres en el marco de Jerez: entre dictadura y democracia (1960-1980)