Accueil > Pages d'événement > Séminaire > Le « féminisme d’État » comme oxymore. L’exemple de la lutte contre le harcèlement sexuel en Égypte (2011-2018)

Le « féminisme d’État » comme oxymore. L’exemple de la lutte contre le harcèlement sexuel en Égypte (2011-2018)

Séminaire

Date(s) : du 14/02/2019 15 h 00 au 14/02/2019 17 h 00

Lieu : Salle n°1, MMSH, Aix-en-Provence

Organisateur(s) / trice(s) à TELEMMe :

Groupe organisateur : 2.3 – Genre, résistance et innovations sociales dans l’espace euro-méditerranéen en situation de crise(s) – GECRIS


PRÉSENTATION

Cette intervention traite, à partir de l’histoire récente égyptienne, des enjeux stratégiques et politiques sous-jacents à l’appropriation de la cause des femmes par l’État égyptien. La prise en compte officielle du « problème » du harcèlement sexuel en Égypte illustre de manière exemplaire la dynamique qui, d’une problématisation féministe  d’une question, mène à son désamorçage et à son instrumentalisation à des fins autoritaires. Une attention particulière sera accordée aux résistances et stratégies féministes déployées pour faire face à cette dynamique.


PROGRAMME

Karine LAMBERT, Université de Nice-TELEMMe-GeFeM
Introduction

Perrine LACHENAL, Anthropologue, Post-doctorante (Philipps universität, Marburg), Chercheuse associée IDEMEC ( MMSH-CNRS)
Le « féminisme d’État » comme oxymore. L’exemple de la lutte contre le harcèlement sexuel en Égypte (2011-2018)