Accueil > Pages de membres > Vidoni Nicolas

Vidoni Nicolas

Nicolas Vidoni, TELEMMe (AMU-CNRS)

Maître de conférences


Discipline :

Thématiques : ,

Aires géographiques :

Mots-clés : , ,


Groupe(s) :


Thèse

La Lieutenance générale de police et l’espace urbain parisien (1667-1789). Pratiques, expériences et savoirs

  • Thèse de Doctorat en Histoire et humanités
  • Sous la direction de Brigitte Marin - Soutenue le 01/10/2011

Champs de recherche

  • Histoire du politique
  • Histoire urbaine
  • histoire des polices
  • histoire sociale des savoirs (urbains, cartographiques)


Cursus

Octobre 2011 : soutenance de thèse, mention très honorable avec les félicitations.

Jury sous la présidence de Vincent Milliot (Université de Caen), Brigitte Marin (directrice, Université de Provence), Livio Antonielli (Université de Milan), Jean Boutier (EHESS Marseille), Vincent Denis (Université de Paris I), Henri Michel (Université de Montpellier III)

Septembre 2007 : soutenance de master 2. Police, espaces et pratiques cartographiques à Paris (milieu du XVIIe siècle-XVIIIe siècle). Sous la direction de Brigitte Marin

Juin 2003 : soutenance de mémoire de Maîtrise à l’Université Paul-Valéry-Montpellier III, Traiter de la police. Le Bureau de police de Montpellier, 1719-1739. Sous la direction de Henri Michel.


Sujet de thèse

« La Lieutenance générale de police et l’espace urbain parisien (1666-1789). Expériences, pratiques et savoirs. »

 

Paris, capitale de la monarchie absolutiste, posa, dans sa matérialité même, des problèmes d’ordre public aux pouvoirs politiques. Ces problèmes, démographiques, hygiéniques, de circulation et d’organisation sociale (une mobilité accrue), entraînèrent la création d’une institution spécialisée dans la « police » de la ville : la Lieutenance de police. Cette institution, de 1666 à 1789, s’attacha à résoudre les désordres urbains matériels et sociaux, et pour cela déploya des dispositifs policiers nouveaux, pour lesquels elle mobilisa les savoirs du temps tout en en produisant elle-même (plus empiriques). C’est également dans les pratiques des agents sur le terrain que l’on trouve la réalité de ce qu’était la police d’Ancien Régime, qui consista avant tout à occuper l’espace urbain, à le marquer et à l’aménager à la marge afin de produire la sûreté et la propreté des rues. En ce sens, la prise en compte de la réalité urbaine invite à croiser histoire urbaine et histoire de la police.

Paris, capital of French absolutist monarchy, was, by her materiality, a problem for public order. This problem was demographic, hygienic, and also made by bad circulation and social organization (a growing mobility). It was the reason of the creation of the Lieutenance de police, specialised institution into the police of the town. This institution, since 1666 to 1789, worked to reduce urban material and social problems. In order to reduce these disturbances, Lieutenance created new police systems to control urban space, and gained scientific knowledges. It also created empiric knowledges. Fundamentally, the police reality is in practices in urban spaces. We found it in the agents’ archives, that show the occupation of urban space, his arrangements, the inscription of police signs in the streets and, exceptionally, localised urbanism operations. The main objectives were the security and property of the town. It is why we joined in this study urban history and history of the police.


Activités d'enseignement

  • Depuis 2020 : Maître de conférences en Histoire moderne, Aix-Marseille Université, Laboratoire Telemme
  • 2017 : Maître de conférences en Histoire moderne à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • 2014-2017 : PRCE à Aix-Marseille Université, Responsable de la Licence 1
  • 2013-2014 : contrat post-doctoral du programme ANR Syspoe (Systèmes Policiers Européens)
  • 2011-2013 : enseignant dans le secondaire
  • 2010-2011 : ATER Université Paul Valéry- Montpellier III
  • 2008-2010 : ATER Université de Provence
  • 2007-2008 : ATER Université Paul Valéry- Montpellier III
  • 2005-2007 : enseignant dans le secondaire.


Responsabilités administratives

Membre « porteur » du séminaire Interlaboratoires « Désordinaires » (MMSH)


Responsabilité de revues, sites, associations...

Animation du Carnet d’Hypothèses Syspoe : syspoe.hypotheses.org


Organisation d'événements de TELEMMe :

Nicolas Vidoni a organisé les événements de TELEMMe suivants :

Participation aux événements de TELEMMe :

Nicolas Vidoni a participé aux événements organisés par TELEMMe suivants :

Interventions externes à TELEMMe :

Nicolas Vidoni a effectué les interventions externes à TELEMMe suivantes :

Publications



documents