Accueil > Pages de membres > Joyeux Mélina

Joyeux Mélina

Mélina Joyeux, TELEMMe (AMU-CNRS)

Doctorante contractuelle



Groupe(s) :


Thèse

Femmes à l’ouvrage : éducation ménagère, formation professionnelle et quotidiens féminins en situation coloniale (Algérie et Tunisie, années 1870 – années 1950)

  • Thèse de Doctorat en Histoire
  • Sous la direction de Karima Dirèche et de Pierre Vermeren

Champs de recherche

  • Histoire des sociétés coloniales (XIXe-XXe siècles)
  • Histoire des femmes au Maghreb (XIXe-XXe siècles)
  • Histoire de l’enseignement technique et professionnel
  • Histoire du quotidien et de la culture matérielle


Cursus

  • 2014-2019 : Élève normalienne à l’École Normale Supérieure Paris-Saclay.
  • 2018 : Agrégation externe d’histoire.
  • 2016-2017 : Master 2 Histoire de l’Afrique, spécialité « Maghreb et monde arabe contemporains », Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sujet de mémoire sous la direction de Pierre Vermeren : « L’édification de la diplomatie marocaine indépendante, 1952-1958 ».
  • 2015-2016 : Master 1 Histoire de l’Afrique, spécialité « Maghreb et monde arabe contemporains », Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sujet de mémoire sous la direction de Pierre Vermeren : « Henri Ohana, témoignage d’un Juif pour l’histoire contemporaine du Maghreb (1932-1971) ».
  • 2014-2015 : Licence d’histoire, Université Paris I Panthéon-Sorbonne.
  • 2014-2015 : Licence de sociologie, Université Paris-Sorbonne.
  • 2012-2014 : Hypokhâgne et Khâgne B/L Lettres et Sciences sociales, Lycée Montaigne (Bordeaux).
  • 2012 : Baccalauréat général série économique et sociale, académie de Bordeaux.


Sujet de thèse

Femmes à l’ouvrage : éducation ménagère, formation professionnelle et quotidiens féminins en situation coloniale (Algérie et Tunisie, années 1870 – années 1950)

Résumé :

Sous la colonisation française, les efforts de scolarisation des enfants musulmans sont demeurés très limités en Algérie et en Tunisie. Les écoles et oeuvres pour filles ont surtout misé sur un enseignement pratique et ménager (travaux d’aiguille, cuisine, lingerie…), que les autorités coloniales et les congrégations missionnaires jugent plus en adéquation avec la place des femmes dans les sociétés colonisées. En mobilisant des sources missionnaires, administratives et ethnographiques, cette thèse entend étudier ces enseignements, dispensés au sein d’écoles primaires pour filles, d’ouvroirs, d’écoles ménagères, de centres de formation professionnelle et d’artisanat ; et leurs conséquences sur la culture matérielle et domestique, le travail et la place des femmes au sein des structures familiales et sociales.

À travers cette histoire socio-culturelle des femmes maghrébines en situation coloniale, l’enjeu est de mieux comprendre la complexité des rapports sociaux au sein des sociétés coloniales en articulant le prisme du genre à d’autres relations de pouvoir paradigmatiques telles que la classe sociale ou la notion de « race ».


Activités d'enseignement

Depuis 2019 : Monitrice en histoire contemporaine (Aix-Marseille Université, UFR ALLSH, Département d’histoire, 64h/an)

– Histoire politique de la France au XIXe siècle, L1, TD.

– Systèmes coloniaux (XIXe-XXe siècles), L2, TD.


Contrats de recherche

2019-2022 : Contrat doctoral attribué par l’ENS Paris-Saclay, Aix-Marseille Université, ED 355 / UMR 7303 TELEMMe.

Juillet 2021 : bourse d’aide à la mobilité pour un séjour de recherche à Tunis (1 mois), Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC)

Septembre 2021 : bourse d’aide à la mobilité pour un séjour de recherche à Rome (1 mois), École française de Rome.


Organisation d'événements de TELEMMe :

Mélina Joyeux a organisé les événements de TELEMMe suivants :

Participation aux événements de TELEMMe :

Mélina Joyeux a participé aux événements organisés par TELEMMe suivants :

Interventions externes à TELEMMe :

Mélina Joyeux a effectué les interventions externes à TELEMMe suivantes :

Publications



1 documents

Ouvrages (y compris édition critique et traduction)