Aller au contenu
Accueil > Pages de membres > Mougin Mathilde

Mougin Mathilde

Mathilde Mougin, TELEMMe (AMU-CNRS)

Doctorante contractuelle


Discipline :

Thématiques :

Aires géographiques :

Mots-clés : ,



Thèse

De l’expérience des corps aux prémices d’une anthropologie à travers la littérature de voyages (XVIe-XVIIe siècles)

  • Thèse de en Histoire
  • Sous la direction de Carol Anne et de Sylvie Requemora-Gros

Champs de recherche

  • Littérature de voyage
  • Histoire du corps


Cursus

  • Contrat doctoral inter-ED, AMU (2017-2020)
  • Agrégation de lettres modernes (2014)
  • Master de lettres modernes, Université de Bourgogne (2012)


Sujet de thèse

De l’expérience des corps aux prémices d’une anthropologie dans la littérature de voyage (XVIe-XVIIe siècle)

Résumé :

Le corps est au cœur du récit de voyage, par l’expérience inédite que le voyageur fait de son propre corps, exposé à de nouvelles sensations, mais aussi par l’expérience qu’il fait du corps de l’autre. Les corps rencontrés sont en effet l’occasion pour le voyageur de la découverte de nouveaux usages, d’une nouvelle culture et d’un décentrement de soi. Dans le récit de leur expérience, les voyageurs sont conduits à affirmer ou à infirmer, dans l’acte de l’écriture, certaines de leurs certitudes, notamment à propos de l’homme, de son fonctionnement et de son essence. C’est ce dernier point, à savoir la conception de l’homme sensible dans les récits de voyage – conception que l’expérience de la nouveauté et la découverte de sociétés inconnues contribuent à modifier – que nous souhaitons plus particulièrement interroger. En d’autres termes, il convient d’interroger l’anthropologie à l’œuvre dans les récits des voyageurs, comprise dans une acception générale de « définition du genre humain ». C’est cette conception de l’homme, nourrie de références médicales, théologiques ou encore philosophiques, qu’il s’agit de dégager et, dans la mesure du possible, de systématiser. L’expérience physique du voyage, en ce qu’elle conduit à une redécouverte de soi et de l’autre dont la mise en discours témoigne d’une certaine conception de l’homme, paraît donc être un moyen légitime d’engager une réflexion sur l’anthropologie contemporaine des voyageurs. Le corpus d’étude retenu est constitué de récits de voyage de langue française de la fin du XVIe siècle et du  XVIIe siècle, comprenant des récits effectués en Amérique (Jean de Léry, Marc Lescarbot), en Orient (Robert Challe, Jean-Baptiste Tavernier, François Bernier, Pierre-Martin de La Martinière), ainsi qu’en Europe (Montaigne). Ce corpus intègre également des gravures (Théodore de Bry) et des cartes (Atlas de Blaeu).


Activités d'enseignement

  • Séminaire de master sur l’Orient, Aix Marseille Université (2020)
  • TD de littérature française auprès de L1, Aix Marseille Université (2017-2020)
  • TD de langue et littérature médiévale auprès de L1, Aix Marseille Université (2017-2018)
  • TD de grammaire française auprès de L1, Université de Lyon 3 (2015-2016)


Responsabilités administratives

  • Représentante des doctorants au conseil de laboratoire du CIELAM (2017-2020)
  • Représentante des doctorants au conseil de l’école doctorale 354 (depuis 2018)


Responsabilité de revues, sites, associations...

  • Rédactrice en chef de la revue doctorale pluridisciplinaire « Les Chantiers de la Création » de l’ED 354 (2019-2020)
  • Membre de la revue doctorale pluridisciplinaire « Les Chantiers de la Création » de l’ED 354 (2017-2020)


Interventions externes à TELEMMe :

Mathilde Mougin a effectué les interventions externes à TELEMMe suivantes :

Publications



3 documents

Articles dans une revue

  • Mathilde Mougin. La sublimation du Nord américain La sublimation du Nord américain dans le récit de Marc Lescarbot (1609). Viaggiatori : Circolazioni, scambi ed esilio (secoli XII-XX), Università degli Studi Suor Orsola Benincasa / Università degli Studi della Repubblica di San Marino / LUHCIE, 2019, Voyages vers le Nord, voyages vers les pays froids, Anno 3 (1), pp.41-68. ⟨10.26337/2532-7623/MOUGIN⟩. ⟨hal-02476382⟩
  • Mathilde Mougin. L'expérience de l'altérité dans le Journal de voyage de Montaigne : une entreprise d'exotisation du familier. Malice, le Magazine des Littératures et des Cultures à l'ère numérique , Centre interdisciplinaire d'étude des littératures d'Aix Marseille (Cielam), 2018. ⟨hal-02475771⟩

Directions d'ouvrage, Proceedings

  • Laura Bordes, Ilona Carmona, Pierre Leger, Mathilde Mougin, Emmanuel Porte. Le dégoût, vécu, perception, représentations et histoire. 2021. ⟨hal-03141551⟩