Aller au contenu
Accueil > Pages de membres > Bessette Juliette

Bessette Juliette

Docteure ATER




Champs de recherche

  • Arts et océan, Blue Humanities
    > Colloque « Une histoire de l’art bleue » : programme – lire le compte-rendu
  • Histoire environnementale de l’art
  • Arts et sciences naturelles marines
  • Arts et nouveaux médias
  • Pop Art et transferts culturels – États-Unis
  • Art et avenir / recherche prospective
  • Histoire des sciences et des techniques


Cursus

Doctorat, Sorbonne Université, Centre André Chastel (2021)

Diplôme de l’École du Louvre (2016)


Sujet de thèse

« L’avenir du futur. John McHale et l’art de la prospective (1950-1978) », thèse de doctorat sous la direction d’Arnauld Pierre, soutenue le 26 novembre 2021, prix de thèse « L’art et l’essai » 2022, en cours de publication : Pop Écologie. John McHale et l’esthétique de l’information (INHA/CTHS)


Activités d'enseignement

  • 2022-2024 : ATER, Histoire de l’art contemporain, Aix-Marseille Université
  • 2019-2022 : Chargée de cours, Art du XXe siècle ; Art contemporain, École du Louvre
  • 2019-2020 : Chargée de cours, Histoire de l’art contemporain, Sorbonne Université
  • 2018-2019 : Chargée de cours, Histoire de l’art contemporain, Université Bourgogne – Franche-Comté


Relations / Activités internationales

John Cage Research Grant, Northwestern University (2022)

Bourse Daniel Arasse, École française de Rome / Villa Médicis (2022)

Terra Summer Residency, Terra Foundation for American Art (2021)

Bourse annuelle, Centre allemand d’histoire de l’art – Paris (2019-2020)

Visiting Scholar, Yale Center for British Art, Yale University (2017)


Organisation d'événements de TELEMMe :

Juliette Bessette a organisé les événements de TELEMMe suivants :

Projets de recherche actuels (2023)

Une histoire de l’art bleue. L’océan, entre arts et sciences

Ce projet appartient au champ des blue humanities, les recherches interdisciplinaires prenant l’océan comme sujet. Il porte sur l’océan à travers ses représentations artistiques depuis 1900. Il s’agit d’écrire une histoire des sensibilités à la vie marine à partir d’un corpus d’œuvres produites en lien avec des biologistes et écologues basés sur les rives de l’Atlantique et du Pacifique Nord, ainsi que de la mer Méditerranée. Le projet mêle histoire de l’art et des sciences marines avec pour objectif de constituer une généalogie des relations à l’océan pendant une période de bouleversements environnementaux, et d’offrir des outils prospectifs sur sa conservation. Il analyse la place des œuvres d’art dans la construction et la diffusion des savoirs scientifiques, mais aussi dans les mutations des valeurs associées à l’océan et à la vie marine.

Xenia Cage – Ed Ricketts. Between Pacific Tides

Ce projet porte sur les liens tissés entre l’artiste Xenia Kashevaroff Cage, née en 1913 en Alaska, et le chercheur en sciences marines Edward Ricketts, co-auteur de l’ouvrage Between Pacific Tides (1939). Il a pour cadre les lieux de vie et d’études de ces deux protagonistes sur la côte nord-ouest pacifique, de Sitka (Alaska) à Monterey (Californie). Il explore la place des milieux côtier et marin dans les conditions de création de Xenia Cage et d’autres artistes, écrivain·es, musicien·nes, chorégraphes et photographes de l’entourage d’Edward Ricketts, parmi lesquels Edward Weston, Henrietta Shore ou John Steinbeck. L’histoire de l’art y est mise en résonance avec d’autres champs de recherche des blue humanities, en particulier l’histoire environnementale et l’histoire des sciences marines. Cette méthode a vocation à pouvoir s’appliquer, pour d’autres cas d’étude et à d’autres milieux côtiers, notamment méditerranéens.

 

Dernières publications (2023)

avec Thierry Perez (écologue, CNRS), « Oksana Chepelyk : L’Océan », livret de l’IMéRA, Institut d’Études Avancées Aix-Marseille, 2023.

« Pop Subaquatique. À propos de : Jill Gasparina, Cousteau (Les Pérégrines) », dans La Vie des idées [en ligne], publié le 13 octobre 2023, disponible sur : https://laviedesidees.fr/Jill-Gasparina-Cousteau.