Accueil > Thèses > Le mercure aptésien, étude de presse locale (1839 à 1893)

Le mercure aptésien, étude de presse locale (1839 à 1893)

Maxime Albisson

Le mercure aptésien, étude de presse locale (1839 à 1893)

Thèse de Doctorat en Histoire et humanités

Sous la direction de Jean-Claude Bouvier

Soutenue le 20 décembre 2006 à AMU

Membres du jury :

Philippe Martel (CNRS), René Moulinas (U. d’Avignon), Alain Viaut (CNRS).

Mention : Très honorable

Mots clés : Journalisme régional et local, Apt (Vaucluse), 19e siècle, Presse régionale et locale

Résumé :

Dans le sud-est du Vaucluse, le Mercure Aptésien fut de 1839 à 1926 le journal hebdomaire de l’arrondissement d’Apt. La période de 1839 à 1893, seule ici concernée, correspond à la rédaction de ses deux premiers fondateurs. Après un rappel des origines de la presse locale, la biographie du fondateur entend expliquer les orientations conservatrices et catholiques du périodique non-politique de 1839 à 1876. L’étude morpho-syntaxique selon la méthode de J. Kayser sur échantillonnage, permettra éventuellement des comparaisons quantitatives avec d’autres titres suivant les mêmes méthodes. Sur la totalité des numéros, l’analyse thématique du contenu se spécialise sur deux domaines particulièrement bien représentés, celui d’articles historiques et de textes en provençal local qui visent, dans le cadre d’un décentralisation culturelle, à fédérer une mémoire identitaire. La monographie se veut comparative, surtout avec l’apparition de concurrents : le Mercure devient politique, à contre-courant de la Troisième République.