Accueil > Thèses > Shakespeare et les peintres français au XIXè siècle

Shakespeare et les peintres français au XIXè siècle

Delphine Gervais de Lafond

Shakespeare et les peintres français au XIXè siècle

Thèse de Doctorat en Histoire et humanités

Sous la direction de Pierre Wat

Soutenue le 1 décembre 2012 à AMU

Membres du jury :

Le président du jury était Ségolène Le Men.

Le jury était composé de Pierre Wat, Ségolène Le Men, Marie-Claude Chaudonneret, Sébastien Allard.

Les rapporteurs étaient Marie-Claude Chaudonneret.

Mots clés : Shakespeare, Théâtre, Littérature, Peinture, Art contemporain, XIXe siècle, Peinture littéraire, Peinture d’histoire, Ut pictura poesis

Résumé :

Shakespeare est partout en ce XIXe siècle. Il inspire la littérature, la musique, les arts plastiques. Il est dans l’accomplissement d’un nouveau théâtre et dans le rêve d’une génération d’artistes qui se jette à corps perdu dans un nouvel idéal. Que cherchent-ils alors dans l’infamie des sorcières, les procrastinations d’un jeune prince, le désarroi d’un vieux roi, l’interdit de l’amour ? Ils s’en vont rêver à d’autres univers, peuplés de créatures fantastiques, d’hommes au cœur vrai et de folles passions. Et dans ce début de siècle comme le dit Stendhal au détour d’une pensée dédiée au dramaturge anglais : « il faut sentir et non savoir ! ». L’objectif de la présente étude est de poser les bases d’une réflexion approfondie sur l’inspiration shakespearienne française en peinture au XIXe siècle. Nous nous sommes attachés à en déterminer les causes et en identifier les manifestations, mais aussi à l’englober dans une histoire plus générale de l’art à travers la remise en question d’un genre pictural menacé, la peinture d’histoire. C’est pourquoi notre travail s’articule autour de cinq grandes parties afin d’offrir un examen complet et synthétique du sujet. La première partie a pour but d’initier le lecteur à cette inspiration littéraire. Les trois parties suivantes sont consacrées à l’étude approfondie des différentes sources d’inspiration des peintres (textuelles, visuelles et iconographiques). Enfin, après la mise en place contextuelle, l’exploration iconographique et iconologique de notre sujet, notre dernière partie tend à analyser le rôle qu’a joué en France l’inspiration shakespearienne en peinture à travers plusieurs approches : esthétique, critique et idéologique.

Keywords : Shakespeare, Theatre, Literature, Painting, Contemporary art, 19th century, Literary painting, History painting, Ut pictura poesis

Abstract :

The name of Shakespeare overhangs the 19th century. The English playwright inspires literature, music and fine arts. He is closely associated with theatre renewal and becomes a model for a generation of artists. What are they looking for in the witches’ infamy, the procrastination of a young prince, the distress of an old king, forbidden romances? They dream of other universes crowded with fantastic creatures and passionate human beings. In the beginning of this century, as Stendhal pointed out in a note dedicated to The Bard : “We need to feel rather than to know”. The aim of the research herein is to analyse the Shakespearean inspiration on French painting over the 19th century through a discussion which deals with iconographical and aesthetic concerns as well. To be as relevant as possible, we chose to organize our work in five parts in order to offer a global and complete view of the subject. Thus, the first part of our dissertation tends to initiate the reader to the Shakespearean iconography in general, while the following third parts explore the painter’s different sources of inspiration (textual, visual and iconographical). Finally, the fifth part is devoted to the examination of the role played by this literary inspiration on French painting through intellectual, critical and ideological approaches.