Accueil > Thèses > Conflits d’usage environnementaux sur les rives de la lagune de Bizerte (Tunisie), une mise en perspective méditerranéenne

Conflits d’usage environnementaux sur les rives de la lagune de Bizerte (Tunisie), une mise en perspective méditerranéenne

Ahlem Yahyaoui

Conflits d’usage environnementaux sur les rives de la lagune de Bizerte (Tunisie), une mise en perspective méditerranéenne

Thèse de Doctorat en Géographie

Sous la direction de Sylvie Daviet et de Habib Dlala, Université de Tunis

Soutenue le 24 octobre 2018 à MMSH

Membres du jury :

Composé de M. ROBERT Samuel Chargé de Recherche, M. BENNASR Ali Professeur des Universités, Mme CADORET Anne Maître de Conférences, Mme DAVIET Sylvie Professeur des Universités, M. BOST François Professeur des Universités, M. DENIEUIL Pierre Noël Directeur de Recherche Emérite.

Mots clés : environnement, gestion intégrée des zones côtières, réseau d'acteurs, gouvernance environnementale, lagune de Bizerte,

Résumé :

La thèse cherche à comprendre les significations socio-spatiales des dynamiques conflictuelles relatives à l’environnement en territoire lagunaire pour apprécier ses effets en termes de gouvernance environnementale. L’analyse porte sur les raisons et la genèse des oppositions d’acteurs à l’œuvre autour de la lagune de Bizerte (Tunisie) et de l’étang de Berre (Marseille). Mettre l’accent sur les conflits représente un enjeu pour la mise en place d’une gestion intégrée des zones humides. Ce sujet a été travaillé par d’autres chercheurs, cependant, il reste d’un intérêt majeur, d’une part, parce qu’il renforce la connaissance en la matière, et d’autre part, parce que le territoire étudié est original.La recherche pose plus particulièrement la question des éventuelles incidences que les conflits peuvent avoir sur les organisations et les institutions en place. L’action publique est-elle renouvelée suite à l’émergence ou à la régulation des conflits ? Ces questionnements se réfèrent à des enjeux de sociétés, actuels et majeurs, sur un territoire en mutation extrêmement rapide : la lagune de Bizerte, sur la rive Sud de la Méditerranée, dans un pays où le régime est en pleine transition. La première partie présente les principaux enseignements des sciences humaines et sociales sur la compréhension des conflits et propose une mise en perspective méditerranéenne avec un autre territoire industriel sur la rive Nord de la Méditerranée, l’étang de Berre. La seconde partie analyse les dynamiques socio-économiques et le cadre d’action en Méditerranée des deux terrains d’étude. La troisième partie s’attache à restituer et analyser plusieurs conflits liés à l’environnement et à la mise en œuvre de nouvelles réglementations en matière de protection et de sauvegarde. Des conflits dont les formes et les modes de régulation mettent en scène des réseaux d’acteurs et des territorialités dynamiques. Cette étude sur deux terrains, dont les contextes sont différents, met l’accent sur les défaillances d’une gestion intégrée des zones côtières. Les conflits d’usage sont révélateurs des figures socio-politiques, démocratiques et environnementales et mettent en jeu des formes de réappropriation territoriale. La quatrième partie modélise graphiquement les conflits d’usage en cherchant à exploiter les diverses formes de régulation des conflits, les structures des réseaux d’acteurs et l’emboîtement des échelles territoriales dans la politique de gouvernance des milieux lagunaires. Cette recherche ouvre des perspectives dans l’étude du potentiel d’émergence de la démarche participative et de l’intégration sociale de la question environnementale sur des territoires littoraux, urbains ou ruraux.

Keywords : Environmental governance, Integrated coastal zone management, Environment, Network of actors, Bizerte lagoon,

Abstract :

The dissertation seeks to recognize the socio-spatial meanings of dynamic conflicts related to the environment in the lagoon and to assess its effects in terms of environmental governance as well. The analysis concentrates on the reasons and the genesis of the actors’ oppositions at work around the lagoon of Bizerte (Tunisia) and the pond of Berre (Marseille). Putting the light on these conflicts represents an issue for the integrated wetland management. This topic has been tackled on by other researchers. However, it remains a major interest due to the knowledge and the originality of the territory.Particularly, the thesis raises the question of the potential impacts that conflicts can have on organizations and institutions in place. In fact, is it possible that public action will be renewed to follow the emergence or conflicts regulation? This question is tied to the challenges of the current and major companies and to an extreme rapidity of territory changing: Bizerte’s lagoon is situated on the southern shore of the Mediterranean and in a country where the regime is in continuous transition. The first part exposes the main lessons of Humanities and Social Sciences on Conflict Understanding and hints a Mediterranean perspective with another industrial territory on the Northern shore of the Mediterranean such as the pond of Berre. The second part analyzes the socio-economic dynamics and the framework for action in the Mediterranean of two studies. The third part endeavors to restore and treat several conflicts related to the environment and the implementation of new regulations on the protection and safeguarding. Conflict forms and modes of regulation involve networks of actors and dynamic territories. These two-field studies with different contexts focuse on managing failures integrated with coastal zone. Conflicts of use reveal the socio-political, democratic and environmental figures and include forms of territorial re-appropriation. The fourth part uses graphic conflicts by seeking to exploit the various forms of conflict resolution, the structures of actors’ networks and the nesting of territorial scales in the governance policy of the lagoon environments. This research covers the ground to study the potential emergence of the participative approach and the social integration of environmental issues in coastal, urban and rural territory.