Accueil > Région Sud > RUE D’ALGER

RUE D’ALGER

Nom complet du projet : Rue d'Alger

Projet

Un projet porté par TELEMMe

Durée du projet : 01/06/2020 - 31/12/2020


Coordination à TELEMMe :


Membres de TELEMMe :


Résumé :

Rue d’Alger propose la réinterprétation d’éléments urbains marseillais renvoyant à un passé traumatique, à partir du croisement des perspectives artistiques et de la recherche académique. Le projet investit l’Institut culturel italien (ex Casa d’Italia), exemple emblématique de l’architecture « fasciste » sur le sol français, en ouvrant les portes d’un lieu dissonant, et en révélant les archives. Si Rue d’Alger questionne la propagande du rêve expansionniste du Mare Nostrum, il ne se limite pas à l’élaboration d’un discours uniquement centré sur l’Italie. Le positionnement de l’Institut culturel italien au cœur de la Rue d’Alger, invite en effet à élargir le propos aux héritages des relations asymétriques que la France a construit avec l’Afrique du Nord. Rue d’Alger propose en conséquence l’adoption d’un dispositif polyphonique et pluriel, dans lequel les artistes (Alessandra Ferrini, Nina Fischer/Maroan el Sani, Emma Grobois/Agathe Rosa, Mohammed Laouli, Amina Menia, et Muna Mussie) et les chercheurs abordent, au cours d’un programme d’activités variés (exposition, performances, tables rondes, séminaires, etc…), les « fantômes » du passé à travers la construction de l’espace partagé et circulatoire que dessine la Méditerranée contemporaine.


Partenaires :

  • ECHOES
  • Institut culturel italien
  • Institut SoMuM
  • Manifesta 13 les parallèles du Sud
  • MMSH

Vidéos du projet