Accueil > Thèses > Autour d’Archigram, représentations architecturales utopiques et imaginaires en Europe de 1960 à 1975

Autour d’Archigram, représentations architecturales utopiques et imaginaires en Europe de 1960 à 1975

Eve Roy

Autour d’Archigram, représentations architecturales utopiques et imaginaires en Europe de 1960 à 1975

Thèse de Doctorat en Histoire et humanités

Sous la direction de Claude Massu

Soutenue le 28 novembre 2008 à AMU

Membres du jury :

Jean-Baptiste Minnaert (U. de Tours), Jean-François Pinchon (U. de Montpellier III), Pierre Wat (U. d’Aix-Marseille I)

Mention : Très honorable

Mots clés : Archigram, GB, Critique et interprétation, Avant-garde (esthétique), Europe, 20e siècle, Architecture, Dessin d'architecture

Résumé :

Cette thèse s’attache à analyser en profondeur la production hors norme et polymorphe que constituent les représentations d’architecture utopiques et imaginaires, dans le contexte particulier de l’Europe, entre 1960 et 1975. Centrée sur le groupe d’architectes anglais Archigram, la présente étude élargit ainsi son propos aux autres groupes actifs dans les pays les plus impliqués dans le domaine de la prospective et de l’avant-garde architecturale, l’Angleterre, l’Autriche, la France et l’Italie. Une telle production, souvent méconnue en son temps, suscite de nombreux questionnements, incitant à tenter d’en mesurer l’ampleur, la valeur, et l’influence. Pour ce faire, cette thèse se base sur une étude poussée des représentations à partir de leurs qualités intrinsèques, c’est-à-dire en tant qu’oeuvres plastiques, demeurées au stade d’ « architecture de papier ». Afin de pouvoir embrasser la majorité des questionnements que ces représentations soulèvent, cette thèse adopte une approche à la fois historique, culturelle et plastique, dans l’espoir d’apporter un regard neuf sur une création trop souvent rédite au message subversif ou utopique qu’elle véhicule.