Accueil > Pages d'événement > Séminaire > Ethnographie de la pratique de la self-défense féminine au Caire (Egypte)

Ethnographie de la pratique de la self-défense féminine au Caire (Egypte)

Séminaire

Date(s) : du 17/04/2014 15 h 00 au 17/04/2014 17 h 00

Lieu : salle Temime

Organisateur(s) / trice(s) à TELEMMe :

Groupe organisateur : [Quinquennal 2012-2017 ] — 2.3 – Genre et transgressions : pratiques, stratégies, représentations dans l’espace euro-méditerranéen (XVIe-XXIe siècles)


PRÉSENTATION

Le développement des cours de self-défense destinés aux femmes du Caire, depuis les années 2000,, fait partie des propositions des milieux associatif et sportif pour répondre au « harcèlement sexuel ». Ces cours rencontrent rapidement le succès, particulièrement dans les quartiers privilégiés de la ville. Des jeunes femmes, souvent étudiantes, viennent y apprendre à donner coups de pied et coups de poing dans le but de se défendre face à un agresseur. Les pratiquantes explorent de nouvelles manières d’être femmes : il devient non seulement possible mais légitime d’user de la violence à l’encontre des hommes, cet apprentissage ne se fait pas sans résistance. L’enquête ethnographique, menée depuis trois ans au Caire dans différents cours de self-défense féminine, invite à penser le sexe et l’âge des individus à l’intersection d’autres catégories du social qui les constituent, comme celle de la classe sociale.


PROGRAMME

Francesca Arena, chercheure associée Telemme
Présentation

Perrine Lachenal, doctorante Idemec
Une « légitime » violence? Ethnographie de la pratique de la self-défense féminine dans Le Caire révolutionnaire (Egypte)