Accueil > Pages d'événement > Séminaire > Réunion « Renaissances culturelles et politiques en Europe méridionale – II »

Réunion « Renaissances culturelles et politiques en Europe méridionale – II »

Séminaire

Date(s) : du 17 avril 2015 9 h 30 au 17 avril 2015 18 h 00

Lieu : salle Temime

Organisateur(s) / trice(s) à TELEMMe :

Groupe(s) organisateur(s) :


PRÉSENTATION

À un moment où l’on s’efforce de conjurer le double écueil du repli identitaire et de la dissolution du corps politique dans une mondialité indéfinie, il a paru intéressant d’évaluer le rapport de la culture à la politique, du milieu du XIXe siècle à nos jours, dans les pays de l’Europe méridionale. On partira d’un paradoxe : ceux-ci sont affectés à la fois par la perception d’une décadence des nations latines et la renaissance d’identités culturelles. Après le “Grand Tour” des voyageurs romantiques anglais et le philhellénisme des allemands, qui voient les pays du nord de l’Europe “inventer” les pays du sud, on s’interrogera sur l’apparition presque simultanée dans les pays du sud, après les révolutions de 1848, de mouvements culturels : Raneixensa, Renaixença, Renaixement, Rexurdimento, Respelido, Risorgimento, Regeneraçao etc. Dans l’étude de ces identités en construction ou en mouvement, et des idéologies qui les portent, l’attention sera accordée simultanément à l’exploitation politique des mouvements culturels et à l’impact de certaines affirmations culturelles sur le politique.


PROGRAMME

Paul AUBERT AMU-CNRS, Telemme
Présentation : La nation inachevée

Marco MERRIGI Università degli Studi di Napoli. Federico II
Decadenza e Risorgimento : elaborazzioni culturali di un progetto político

Pierre PASQUINI UMR TELEMME
Frédéric Mistral et le félibrige : les difficultés d’une renaissance

14h-18h

José ÁLVAREZ JUNCO Universidad Complutense, Madrid
Identidad nacional, Historia y mito en el contexto regeneracionista

Jordi CASASSAS Universitat de Barcelona
Renacimiento cultural y político en Cataluña (s.XIX)

Carles SANTACANA Universitat de Barcelona
El movimiento catalanista: ¿una alternativa democrática en la transición?