Accueil > Pages d'événement > Séminaire > De la lumière à l’ombre ou le parcours transgressif de Lucienne Jean-Darrouy en Algérie coloniale

De la lumière à l’ombre ou le parcours transgressif de Lucienne Jean-Darrouy en Algérie coloniale

Séminaire

Date(s) : du 21/01/2016 15 h 00 au 21/01/2016 17 h 00

Lieu : salle Temime

Organisateur(s) / trice(s) à TELEMMe :

Groupe organisateur : [Quinquennal 2012-2017 ] — 2.3 – Genre et transgressions : pratiques, stratégies, représentations dans l’espace euro-méditerranéen (XVIe-XXIe siècles)


PRÉSENTATION

Romancière, journaliste et militante féministe, Lucienne Jean-Darrouy fut, durant l’entre-deux-guerres, une figure de la vie culturelle et mondaine algéroise. Plus que la romancière, c’est la journaliste féministe, totalement oubliée aujourd’hui, qui a retenu notre attention. Les stratégies utilisées par Lucienne Jean-Darrouy pour communiquer ses convictions, les succès et les déboires qu’elle rencontre, permettent, en effet, d’explorer la place du genre en Algérie coloniale. L’analyse de son parcours, à travers ces années essentielles qu’ont été les années 1930, révèle aussi la complexité des rapports sociopolitiques existant entre colonisés et colonisateurs, mais aussi entre Français d’Algérie et Français de métropole, ainsi que les blocages qui s’ensuivent.


PROGRAMME

Geneviève Dermenjian, Telemme, GeFem
Présentation

Claudine Guiard, Telemme, GeFem
De la lumière à l’ombre ou le parcours transgressif de Lucienne Jean-Darrouy en Algérie coloniale