Accueil > Pages d'événement > Séminaire > Écrire la femme dans une langue qui veut transgresser les interdits d’une société

Écrire la femme dans une langue qui veut transgresser les interdits d’une société

Séminaire

Date(s) : du 19/10/2017 15 h 00 au 19/10/2017 17 h 00

Lieu : salle Temime

Organisateur(s) / trice(s) à TELEMMe :

Groupe organisateur : [Quinquennal 2012-2017 ] — 2.3 – Genre et transgressions : pratiques, stratégies, représentations dans l’espace euro-méditerranéen (XVIe-XXIe siècles)


PRÉSENTATION

Tout le travail de Boudjedra est d’interroger cette vérité  se rattachant à  la fois au « moi » intime et au contexte historique. C’est en la mère,  première  incarnation de l’Autre, que l’enfant  – écrivain-  va puiser les signifiants où  son désir pourra s’articuler. Boudjedra reproduit l’authentique cri de la révolte  féminine pour la reconquête  de la parole et de liberté. Nous allons montrer comment le langage peut libérer des tensions psychiques refoulées et dans quelle mesure les femmes constituent le centre et le lieu des confrontations, dans la société  mais aussi dans la littérature  algérienne.


PROGRAMME

Karine Lambert, Université de Nice, TELEMMe (AMU-CNRS)
Introduction

Wafa Ben Aziza, Docteure en Langue et Littérature Françaises
Écrire la femme dans une langue qui veut transgresser les interdits d’une société