Accueil > Pages d'événement > Séminaire > La codification de la transgression. À propos des réfections et subterfuges de virginité en Tunisie

La codification de la transgression. À propos des réfections et subterfuges de virginité en Tunisie

Séminaire

Date(s) : du 24/01/2019 15 h 00 au 24/01/2019 17 h 00

Lieu : Salle n°1, MMSH, Aix-en-Provence

Organisateur(s) / trice(s) à TELEMMe :

Groupe organisateur : 2.3 – Genre, résistance et innovations sociales dans l’espace euro-méditerranéen en situation de crise(s) – GECRIS


PRÉSENTATION

En nous basant sur des enquêtes ethnographiques menées en Tunisie, nous aborderons les réfections chirurgicales de l’hymen et la commercialisation d’hymens artificiels dits « hymens chinois », en portant notre attention sur les usages sociaux de ces pratiques ainsi que sur les normes corporelles de genre qu’elles sous-tendent. À partir de l’analyse de plusieurs niveaux de discours, nous montrerons comment s’est construit au fil du temps une codification de la transgression, ressource potentielle permettant de s’affranchir, dans une certaine mesure, d’un ordre social établi.

Séminaire GeFeM/GECRIS co-organisé par l’IRMC de 15h à 17h salle n°1 ou  accessible à distance à l’adresse suivante : https://connect.unice.fr/klambert/


PROGRAMME

Karine Lambert, Université de Nice-TELEMMe-GeFeM, et Monia Lchaheb, IRMC, Tunis
Introduction

Ibtissem Ben Dridi, Anthropologue, chercheuse post-doctorante, CESSMA : Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques (Paris 7- IRD – iNALCO)
La codification de la transgression. À propos des réfections et subterfuges de virginité en Tunisie