Accueil > Pages d'événement > Séminaire > Entre l’Académie et l’arsenal : esclaves turcs et art maritime à l’époque de Louis XIV

Entre l’Académie et l’arsenal : esclaves turcs et art maritime à l’époque de Louis XIV

Séminaire

Date(s) : du 13/05/2021 14 h 00 au 13/05/2021 16 h 30

Lieu : Salle 1, MMSH, Aix-en-Provence

Organisateur(s) / trice(s) à TELEMMe :

Groupe organisateur : 2.1 – DesAncrages : appartenances, mobilités, conflits du Moyen Âge à nos jours


PRÉSENTATION

Sous le règne de Louis XIV, de très nombreuses œuvres d’art ont mis en scène les forçats et les esclaves turcs astreints aux galères du roi. L’exhumation de ce genre méconnu de l’art maritime rappelle que la servitude humaine n’était pas l’apanage des colonies et qu’elle subsistait encore, en dépit de la mythologie du sol libre, en France métropolitaine. De plus, ces rameurs serviles, capturés ou achetés par milliers en terre d’islam, n’ont pas seulement aidé à construire et à décorer les galères: ils ont été les chevilles ouvrières d’une vaste production artistique célébrant la suprématie royale. Révélant une fluidité inattendue entre les objets éphémères construits dans les ateliers portuaires à Marseille et à Toulon et le grand art monumental destiné à Paris et Versailles, Gillian Weiss et Meredith Martin déplacent les récits traditionnels de la construction d’une iconographie royale centrés sur la Cour, pour raconter une histoire de la France moderne marquée par l’Islam et réorientée vers la Méditerranée.

Organisation : Thomas Glesener, DesAncrages (TELEMMe) et Isabelle Grangaud, IREMAM


PROGRAMME

Gillian WEISS, Case Western Reserve University (Cleveland, USA)
Entre l’Académie et l’arsenal : esclaves turcs et art maritime à l’époque de Louis XIV

Magali THÉRON (TELEMMe, AMU-CNRS) et Jean-Baptiste XAMBO (CRH, EHESS)
Discussion